L’extrême droite à la manœuvre pour récupérer le mouvement citoyen du 17 novembre contre la hausse des carburants

De nombreuses réactions syndicales et politiques à gauche alertent les citoyens sur l’appel lancé de manifester contre la hausse du prix de l’essence en bloquant le pays le 17 novembre.

Pour ces organisations, cette initiative est téléguidée par l’extrême droite qui, par démagogie, veut profiter du mécontentement légitime de la majorité des citoyens contre la politique d’austérité imposée par le gouvernement Macron pour récupérer politiquement cette mobilisation citoyenne.

Dans un communiqué, le syndicat « Solidaires » dénonce « la vidéo virale vue plus de 2 millions de fois, réalisée par « Frank Buhler » de la « Patriosphère » qui relaie des positions politiques les plus réactionnaires. Derrière cette vidéo, il y a une extrême droite opportuniste dont le souci n’est ni la défense des intérêts des travailleuses et des travailleurs, ni la politique d’aménagement du territoire, ni l’écologie. Nous refusons de relayer ses messages et vidéos et nous informons ceux et celles qui relaient ces appels de bonne foi de leur origine et de la manipulation qu’ils constituent. »

Pour ce syndicat, le combat est ailleurs :  » Ce qu’il faut obtenir dans l’immédiat, ce sont des augmentations de salaire : +400 euros pour toutes et tous et le SMIC à 1 700 euros net ! Et nous ne l’obtiendrons qu’en nous mobilisant massivement, avec nos organisations syndicales, comme le font par exemple les salarié-es d’Air France. »

 

D’autres voies se font entendre. Le débat est ouvert. (Voir la chronique parue dans librinfo).

Certains à gauche demandent, au contraire, de participer à ce mouvement de contestation au gouvernement Macron, pour ne pas laisser libre le champ à l’extrême droite.

Cette position  serait tout à fait recevable si ces forces pouvaient se rendre visibles en créant un véritable rapport de force donnant un sens politique démocratique et à ce mouvement citoyen.

Devant l’état d’une gauche radicale divisée incapable de créer une perspective politique unitaire, on peut craindre que cette participation, diluée et invisible, donne encore plus de poids et de visibilité à cette extrême droite populiste qui surfe sur les ressorts primaires de la démagogie.

La seule solution crédible serait que ce mouvement citoyen se donne des perspectives politique claires de choix de société

Une société démocratique, écologique, fondée sur la justice sociale, la lutte contre toutes les discriminations, la libre circulation des peuples, la dénonciation du système économique capitaliste qui donne le pouvoir aux riches et aux puissants d’écraser les pauvres et les plus faibles.

 

Auteur: librinfo74

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.