Art’ Terre, créer du lien près de la nature dans les « Bauges »

Le massif des Bauges est ancré au cœur de la nature montagnarde. Les valeurs de terroir y sont bien présentes. C’est pour ces raisons que vient de se créer un collectif d’artisanat et de production, « Art’ Terre », au Châtelard.

Art pour artisans, artisanat. Terre pour producteurs des Bauges.

Mais aussi, Art’Terre pour artère, la longue rue qui traverse le centre du Châtelard.
La bourgade s’allonge au pied du mont Julioz, face au Colombier d’Aillon et à la Margeriaz. C’est dans ce cadre champêtre que vient d’ouvrir le local qui accueille le collectif Art’ Terre. L’idée est venue à l’esprit de deux femmes : Evelyne Lorentz, artisane, et Patricia Nave, conseillère municipale. Quant au nom, c’est une enfant de onze ans qui l’a trouvé.

Animer le vieux bourg

Déjà auparavant, pendant quelques années, une expérience de la même veine s’était tenue dans le cadre de « Artishow », avec pour slogan, « le meilleur est à l’intérieur ». Il s’agissait d’une maison rassemblant des artisans locaux, en bordure de la fameuse artère. Après trois ans de vie, voici une nouvelle initiative des mêmes protagonistes.

 

Sauf que cette fois, l’espace réservé et mis à disposition par la mairie, est plus grand – l’ancien magasin Super U – l’occupait. Situé près du parking de la salle des fêtes, le stationnement est aisé.
« Le but est de réanimer le vieux bourg et rassembler des artisans, » s’enthousiasme Evelyne.

Même chose du côté de la mairie, représentée par Patricia. « Dans un premier temps, la maison d’artisans et de producteurs est éphémère, mais nous comptons bien la faire perdurer, au moins les week-ends et les vacances, en lien avec le parc des Bauges. »

 

Contribuer à la valorisation des Bauges

Car, en effet, le parc naturel régional des Bauges a son siège à deux pas. Une belle occasion de promouvoir les richesses artisanales et humaines du massif qui s’y emploie déjà par ailleurs, en valorisant cet espace de nature et de traditions.

Tout le monde a mis la main à la pâte pour donner un aspect agréable à l’espace d’exposition-vente des produits. Artisans, producteurs pour la décoration des étals, mairie pour le matériel et les murs, se sont investis afin que Art’Terre ouvre ses portes ce 1er juillet (inauguration le 5 juillet), jusqu’au 31 août, voire plus.

Une petite vingtaine d’artisans et producteurs proposent une belle palette de talents. Que ce soit à travers l’alimentaire (confiture, confiserie, jus de pomme, entre autres), les meubles de bois, les objets décoratifs, la poterie, la vannerie, les bijoux, la sculpture, tout est fait main avec amour du beau travail. « Les matériaux utilisés, poursuit Evelyne, sont naturels. Ça va de la blache au bois flotté, en passant par la terre, le minéral, la laine des Bauges, les pierres de lumière, ou encore le verre en fusion, le bois. »

 

Une véritable communauté de talents

Tous les exposants œuvrent dans les Bauges en ayant une certaine philosophie, celle de montrer son savoir-faire et le partager. « Le but, et cela se fait naturellement, est également d’interagir entre artisans. On se prête des objets, on s’aide. Ainsi, une vibration commune joint tout le monde, tout en essayant de gagner un peu sa vie. »

Tout l’été, donc, en poussant la porte – de 10h et 13h, et de 14h à 19h, tous les jours – de cette communauté de talents, on pourra découvrir des produits nouveaux et anciens en parlant du terroir, en créant du lien, tout en étant au plus près de la nature luxuriante qui entoure le village.-

Auteur: Loïc Quintin

Partager cet article :

Trackbacks/Pingbacks (rétroliens)

  1. Art’ Terre, inaugure sa boutique ce jeudi 5 juillet au Châtelard | Librinfo74 - […] ce lieu, vous pourrez lire un article dans librinfo mettant en valeur le travail réalisé par les artisans locaux avec…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.