Une mobilisation citoyenne contre la retenue collinaire de la colombière sur la commune de La Clusaz

Mis à jour le 20 septembre à 10h53

La marche organisée le dimanche 12 septembre sur le plateau de Beauregard n’est pas arrivée de nulle part. Elle est le fruit d’une mobilisation citoyenne engagée depuis des semaines.

Jacques Millouet, Président de « Nouvelle Montagne »

Les associations ont mené un énorme travail d’information pour connaître les risques éventuels de la retenue collinaire sur l’environnement, comme l’explique Jacques Millouet, le président de « Nouvelle Montagne » :  À l’annonce du projet de retenue collinaire, fin 2020, le « Collectif Fier -Aravis » s’est mobilisé pour des solutions alternatives dans le même esprit de l’opposition à la révision du SCOT. Plusieurs associations ont répondu à l’appel, dont la notre, « Nouvelle montagne » constituée en début d’année 2021. On peut citer « Résilience Montagne », « Mountain Wilderness », « Protégeons la Joyère », « France Nature Environnement », « Pour une transition participative à Thônes ».

Au cours de la marche organisée ce dimanche 12 septembre par ce collectif, nous avons donné la parole à la présidente de FNE74, l’animateur de l’université populaire de Thônes, et le maire adjoint de Thônes, appartenant à la majorité du maire Pierre Bibollet :

 

Auteur: gfumex

Mots-clés:

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.