LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

Réaction d’un lecteur à l’article sur l’arrestation musclée d’un jeune mineur étranger

Nous publions le commentaire d’un de nos lecteurs suite à l’article paru dans librinfo sur l’arrestation musclée d’un jeune mineur étranger à Passy.

 » Ce qui se passe à Passy se produit aussi dans d’autres départements (https://labogue.info/spip.php?article757). C’est inacceptable. Merci à vous pour cette enquête.

Le pouvoir fait tout pour mettre en scène ces jeunes comme violents. C’est l’institution elle-même qui est d’une extrême violence lorsqu’elle fait fi de la loi et met en place, avec la plus grande désinvolture, des dispositifs discriminants et, il faut le dire, racistes.

Ce que souhaitent ces jeunes, c’est avoir accès aux droits qui sont les leurs. Leur volonté est éminemment politique. La réponse des autorités est à la hauteur du crime que constitue cette revendication : si on les a envoyés à Passy, c’est bien pour les rendre invisibles, pour les réduire au silence, alors qu’ils osent s’exprimer et on parle déjà de rébellion, d’incivilité, etc.

Les faux-éduc qu’on leur a collés, plutôt des matons cyniques, vont jusqu’à empêcher la LDH de rencontrer les gamins. Mais qu’ont-ils donc à cacher ? Quelles pratiques nauséabondes, quels chantages à l’argent de poche ou au titre de séjour ? Quelles promesses de renvoi dans leur pays. Ils sont à ce point incompétents qu’ils passent à côté de jeunes qui seraient éligibles à l’asile. Ils sont incompétents et dangereux. Il faut dénoncer leurs pratiques, ainsi que la hiérarchie qui les couvre.

Bravo encore pour votre article, en espérant qu’il aura des suites (sur le terrain et sur librinfo74)

Jean-Pierre Merise

1 commentaire

  1. Entièrement d’accord avec cette analyse.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.