Martial Saddier veut protéger les espaces naturels sensibles mais se déclare incompétent pour celui du plateau de Loëx

Le président du département porte une attention particulière pour les espaces naturels sensibles en annonçant le renouvellement du contrat de gestion de ces ENS qui prend fin en 2022.

Il s’engage à financer jusqu’à 100 % l’investissement pour protéger ces espaces naturels sensibles mais bloque les subventions de fonctionnement estimant que le département est maintenant capable de s’en occuper directement.

On peut s’étonner que le président du département ne s’intéresse pas à la situation critique de l’espace naturel sensible sur la commune d’Arthaz, déclarant que c’est de la compétence de la mairie et du Préfet alors que le département s’est engagé à veiller à la protection de ces espaces.

Auteur: gfumex

Partager cet article :

1 commentaire

  1. ENtre le dire et le faire,
    il y a un abime.

    C’est tout le secret du politique et du publicitaire, FAIRE CROIRE, monter le Spectacle.

    C’est la necessité de la CENSURE, masquer le réel.
    C’est l’indispensable SECRET-DÉFENSE, ultime rempart du Système.

    C’est le grand basculement actuel, le Système ne tient plus,
    c’était une supercherie,

    ALORS IL montre ses dents,
    il a un nom
    fascisme.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.