Les cheminot·es du Léman Express poursuivent leur lutte pour vivre décemment

Lundi 7 novembre, les cheminot·es grévistes du Leman Express étaient réuni·es en Assemblée Générale sur le parvis de la gare d’Annemasse devant 75 personnes

La grève en est à son 21ème jour depuis le 18 octobre pour l’obtention d’une prime pérenne de vie chère de 300 euros bruts pour toutes et tous, avec le soutien de trois syndicats, CGT, FO et Sud Rail

Alors que le Léman Expresse est une réussite, les cheminot·es subissent la vie chère dans un des départements ayant le prix de l’immobilier le plus cher de France, à proximité de la Suisse. Et l’inflation aggrave encore la situation.

La grogne des usagers commence à se faire sentir, le Léman Express tournant au ralenti depuis trois semaines. L’impact du mouvement épuise la direction.

Les organisations syndicales seront reçues une fois de plus ce mercredi 9 novembre par la Directrice de Ligne qui a déclaré elle-même n’être pas en capacité de faire quelque chose à son niveau.

Les grévistes n’en attendent rien et  ont décidé de faire une Demande de Concertation Immédiate auprès du Groupe Public Unifié SNCF. En espérant  que des propositions plus acceptables seront proposées en étant reçus sur Lyon.

La poursuite de la grève a été votée à l’unanimité des grévistes.

 

Vous pouvez apporter votre soutien financier aux cheminotes et cheminots en lutte en suivant le lien de cette caisse de grève. Le montant sera partagé entre les grévistes syndiqué·es ou non : Campagne de dons

Auteur: Sylvie Touleron

Partager cet article :

1 commentaire

  1. C’est fou non ?

    On discute POUR RIEN !
    On perd son temps de vie à se faire du mal.
    C’est buter sur le mur a-démocratique monté par le Système capitaliste.

    Les multiples barrières pour contenir le troupeau et laisser les quelques ultra-riches décider de tout pour les milliards de gens.

    On discute ??
    Mais de quoi ?

    Qui décide ? Sinon le président de la République et ses patrons.
    Même certains ministres sont des larbins.
    Même les députés (élus ?) des godillots !

    Nous sommes TOUS, des MILLIONS (en France mais des MILLIARDS dans le monde) à quémander de quoi survivre à une poignée de salopards !

    Cela bafoue la raison.
    Cela prouve que nous sommes déments (d’accepter ce Système).

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.