Les bouquetins du Bargy : Interview conjointe exclusive de Jean-Pierre Crouzat de la FNE (ex Frapna) et de Pierre Lambert, Préfet de Haute-Savoie

                                           Le Préfet Lambert pendant la conférence de presse

La question de l’abattage des bouquetins du Bargy, menacés par la pandémie de la brucellose, est revenu au premier plan de l’actualité avec la conférence de presse du Préfet. Pierre Lambert a annoncé les mesures à prendre en 2019 pour poursuivre l’éradication de la maladie en demandant aux agents de la chasse de procéder à la capture d’une cinquantaine de sujets pour vérifier leur contamination et de procéder à l’euthanasie des bouquetins contaminés. Ces mesures avaient été amorcée en 2014 par le Préfet « va-t-en guerre » Georges-François Leclerc, favorable à l’abatage total du troupeau.

Le Préfet actuel se trouve au centre de décisions difficiles à prendre. Coincé entre la pression violente des producteurs laitiers, qui craignent la contamination de leurs troupeaux et des écologistes de la FNE (Fédération Nationale de l’Environnement ( ex Frapna) opposés au tir sur les bouquetins sains, il adopte une position médiane qui veut privilégier la capture d’une cinquantaine de spécimen et de procéder à l’euthanasie des éléments contaminés, sous le contrôle de vétérinaires.

Pierre Lambert avait très mal réagi aux déclarations de Jean-Pierre Crouzat qui le soupçonnait de vouloir prélever 94 bouquetins sur les 100 autorisés sur trois ans.  Le Préfet, lors de la conférence de presse a démenti catégoriquement ces affirmations en précisant qu’il capturerait une cinquantaine de bouquetins pour éliminer les contaminés. Les seuls prélèvement directs envisagés en nombre réduit*, ne concernerait que quelques spécimen réfugiés au sommet du Bargy dans des coins inaccessibles.

* Il a l’autorisation de prélever au maximum une vingtaine d’individus, en précisant que ce chiffre sera vraisemblablement très inférieur. Il a été de 6 en 2018.

 Jean-Pierre Crouzat de la FNE (ex Frapna) et le Préfet Lambert se sont rencontrés dans le forum de Bonlieu. Ils ont accepté de répondre ensemble à nos questions.

 

 

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.