Le centre, le nombril et la COVID19

Être centré… sur soi-même ?

Je suppose que chaque personne recherche une forme d’équilibre général de sa vie. L’équilibre est dynamique, il résulte de plus ou moins grands déséquilibres. Il nous arrive de chuter, nous nous relevons… avec l’aide des autres… qui parfois ont contribué à nous faire chuter ?

Longs apprentissages, à réactualiser, à reprendre infiniment ?  Comme le doute. Recherchant sans fin des équilibres moteurs, sensoriels, biologiques, émotionnels, psychologiques, la vie est recherche d’homéostasie dans le monde qui bouge constamment. Et avec nos « progrès techniques », tout bouge tellement vite que nos équilibres se rompent ce qui  nous pose de gros problèmes.

En cas de douleurs, de sidérations, de peurs et autres épreuves de la vie, garder son équilibre est précieux. Une joie immense,  trop de choses à gérer en même temps peuvent nous déstabiliser aussi. Avancer, reculer, aller de côté nécessitent un déséquilibre, une tension d’actions régulées. Besoin, désirs ? Mouvements corporels, psychiques, mentaux, prenons-nous le temps de sentir nos équilibres, nos déséquilibres ?

Aux extrêmes :

  • Sidérés, figés, presque en panique, dans la peur, l’incompréhension de ce qui se passe, comme « droit dans ses bottes », nous ne pouvons accueillir que peu de données à traiter. Notre équilibre est dur, fragile. Où est notre essentiel ? Quelle est notre boussole ? Où sont nos outils de survie physique et mentale ?
  • En mouvements, peut-être fuyant la peur, en déséquilibre constant, basculant d’un bord à l’autre de nos pensées, de nos possibilités de choix. S’arrêter et se stabiliser, respirer, reprendre la mesure des choses est-il encore possible ?

Une vie, notre vie et des mots pour nous définir. Parmi tous les mots, j’en choisi un : SOLIDARITÉ. Il m’évoque cette conscience de ne pas pouvoir vivre seul, l’altérité, l’autre qui n’est pas moi-même, et moi aussi quand même. Je ne vis harmonieusement que grâce à ces solidarités dont celles peu ou pas visibles. Le vivant autour de nous, la biodiversité du vivant et de la matière. Plus directement l’être humain, l’autre, l’empathie; l’équité, le partage.

Mais nos intelligences multiples nous jouent des tours. Êtres de désirs, tentés par le toujours plus, nous nous engageons dans une spirale de déséquilibres. L’autre est-il obstacle à la réalisation de MA Liberté ?

Solidarité, parité, partage des bons et mauvais moments, intelligences croisées, apprentissages communs, respect du vivant, principe de précaution valant plus que les égos individuels, capacité à élaborer à plusieurs, démocratie vivante… et bien sûr une capacité à accepter nos différences : les spiritualités, les regards sur nos origines, la mort, l’après-mort, et donc les religions ( tiens d’où vient l’expression « mauvaise foi » ?), les partis politiques, les partis pris, les besoins de certitudes. Nous cherchons tous des réponses à nos questions, problématiques, nos perceptions, sentiments de mal-être.

La COVID19

Mourir, être responsable de la mort d’autrui, des membres de ma famille aux personnes croisées et vieux des EHPAD ?

Inquiétude : questionnements ; Anxiété : je suis un peu paumé ; Angoisse : je ne sais plus rien, je perds pied, je vais tomber.

Donc, plutôt avoir peur : cela permet de repérer le ou un danger, d’y faire face, de chercher les moyens de l’affronter. Mais là, il faudrait être à plusieurs, réfléchir ensemble, ne pas céder à des solutions inadaptées, prendre le temps de l’analyse… Je ne parle pas de situations d’extrême urgence comme les interventions des pompiers, du SAMU et autres.

 

Hors que se passe-t-il pour la COVID19 ?

Délire médiatique, informations bidonnées, non vérifiées et non vérifiables. De l’info continue, du suspens, du stress. Montrer notre capacité « France » à être de bons élèves de la santé. Réagir, sur-agir, Cacher les impuissances gouvernementales, faire semblant, croire que mentir contribue à une situation saine et apaisée : c’est pour le bien des Français ?

Désarticulation du vivre ensemble, décisions autoritaires dont la pertinence n’est pas avérée. Croire et obéir ? Quel gâchis ! Toutes ces actions mortifères, tout ces mépris, cette incapacité de nos gouvernants à prendre du recul, de prendre le temps de poser et pondérer. Cette fuite dans ce déséquilibre  funeste qui bouscule, casse tout sur son passage. Tout l’inverse de l’éducation populaire, de faire grandir les connaissances et compétences des personnes. de leur permettre de mieux penser, réfléchir. Et même de décider !

Il fallait intervenir d’urgence, les chiffres sont là. Le danger rôde et le péril est grand. Nous sommes responsables, nous assumons  nos décisions…

Solidarité, oui ! Pensons aux autres : fermons nos maisons, nos relations, nos cœurs, nos échanges, notre vie sociale, stoppons aussi l’économie. Pas de problème, la planche à billet tourne. Qui réglera la facture ? Et qui subit les pires désagréments aujourd’hui ?

Une sorte de folie contagieuse nous transforme en personnes rigides accrochées aux bouées de sauvetages groupales, aléatoires,  décérébrées ou presque pire, en état de s’identifier à l’agresseur (le gouvernement) et valider leurs errements fatals : soumission librement consentie !

Folie aussi,  les gesticulations et des simplification inhumaines.  Le mal c’est l’autre, le complot c’est l’autre.

Et si nous prenions le temps de croiser les regards, de mettre en perspective les données, les actes et leurs résonances ? Sentons nos forces et nos faiblesses personnelles. Quelles sont nos croyances initiales ? Qu’est-ce que cela entraîne comme biais cognitif ?

Pensons, Apprenons, Connaissons, Réfléchissons, Raisonnons.

Partageons, soyons curieux des autres, Respectons-nous !

 

Pour illustrer une partie de ce qui est développée ci-dessus, écouter, reprendre et critiquer :

Dernier Rempart – REINFOCOVID  : Dossier juridique : dans l’attente du Conseil d’État. PDF qui se télécharge sur votre ordinateur

100 000 morts, vraiment – YouTube    : Analyse critique des données officielles

 

Jean-Marie HUBERT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Auteur: Jean-Marie HUBERT

Mots-clés:

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Merci pour cet article !
    je me permet d’ajouter un lien très récent pour aller dans le partage des informations datant du 3 mai 2021
    d’un entretien portant sur la chronologie sourcée de l’épidémie depuis octobre 2019, du rôle anticipateur des laboratoires Pfizer et Moderna dans la réalisation de vaccins en Janvier 2020 pour le premier , en février 2020 pour le second , du rôle de Bill Gates et de ses fondations ainsi que du premier ministre chinois, principaux pourvoyeurs de fonds de l’OMS et donneurs d’ordre sur la politique de santé de l’OMS ( qui paye commande ! ), de l’abolition de la règlementation par l’UE de la consommation des OGM en juillet 2020 ( interdiction des OGM dans la consommation humaine excepté animale levée !!) permettant ainsi sa présence dans les vaccins … , la non approbation des vaccins à ce jour car en phase 3 , les relevés qui posent question de VIGIACCESS sur les effets indésirables à partir des remontées des Etats dont les chiffres ne correspondent pas à ceux de la pharmacovigilance Europe … Présenté par le docteur Vincent Reliquet de l’AIMSIB invité par reinfocovid.fr.
    Cet entretien invite aussi à s’interroger sur le rôle du cabinet Mac Kinsey mandaté par l’Elysée pour la gestion de l’épidémie en France alors qu’il est impliqué dans un scandale aux Etats Unis portant sur son influence dans la prescription d’opioïdes par les médecins qui a causé la mort de 42000 personnes ( traitement ayant pour fonction de soulager les problèmes musculaires et articulaires en particulier pour des travailleurs étasuniens )et ou rendus dépendants aujourd’hui dans l’incapacité de pouvoir travailler à nouveau )…Pour étouffer cette affaire M Kinsey a consenti de verser 573 millions de dollars d’indemnités …L’avocat Maître Di Vizio dans une intervention récente fait l’hypothèse d’ un parallèle dans la mise en oeuvre et opérationnalisation de cette prescription d’opioÏdes par les VRP mandatés par les laboratoires pharmaceutiques pour influencer les médecins avec cette vaccination de masse aujourd’hui …
    https://youtu.be/qINDpnHk5PE

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.