Vives réactions contre la venue de Macron et Sarkozy aux Glières

                                                   Le couple des « saigneurs »

Le CRHA et la CGT ont vivement réagi à la venue de Macron et Sarkozy à Morette et aux Glières ce dimanche 31 mars.

Dans leurs communiqués, ces organisations estiment que cette présence est une insulte aux résistants initiateurs du programme du Conseil Nationale de la Résistance. Ils considèrent que ces personnages politiques ont la volonté idéologique de « casser » les fondements du CNR pour imposer une société ultra libérale fondée sur la prédominance du profit au détriment de l’humain.

La CGT estime que « Sous leurs règnes respectifs (NDLR : Macron et Sarkozy) la sécurité sociale, le code du travail, l’hôpital public, les services publics avec aujourd’hui statut de la fonction publique … tout est attaqué, démantelé, remis en cause. »

« Semblant oublier l’origine de ces acquis sociaux, E. Macron et N. Sarkozy, fortement protégés par les forces de l’ordre, pour ne surtout pas entendre le mécontentement des forces actives de notre département, vont, sans gêne aucune, parler de liberté et de citoyenneté. »

Quant au CRHA, il estime que  »  Au moment où Emmanuel Macron s’apprête à remettre en cause une nouvelle fois le système des retraites par répartition, après s’être attaqué au code du travail, à la sécurité sociale, à l’hôpital public et aux services publics en général, toutes ces mesures en grande partie issues du Conseil National de la Résistance, (NDLR : cette présence commune) nous paraît particulièrement mal venue. Pour l’occasion, il sera accompagné de Nicolas Sarkozy… Ce déplacement se transforme en une « association de malfaiteurs » vis à vis des fondements de notre République sociale. »

Emmanuel Macron vient à Morette au moment où son attitude méprisante à l’égard des plus faibles est à son paroxysme, au moment où la France est mise à l’indexe par l’ONU quant à la démesure des violences policières à l’égard des Gilets Jaunes, au moment où les inégalités dans le pays n’ont jamais été aussi importantes. Des attitudes et des faits aux antipodes de ceux souhaités et mis en place à la Libération. »

Dans son communiqué, le CHRA propose au Président de la République de lire le programme du CNR -s’il ne l’a déjà fait- et qu’il « remette l’intérêt général au centre de ses préoccupations, à l’instar de ce que souhaitaient les résistants. »

Dans ce cas « Citoyens Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui » le soutiendra avec force et conviction !

Auteur: librinfo74

Partager cet article :

3 commentaires

  1. bien-sûr il faut boycotter sa venue en effectuant un genre de déplacement-transposition et ou une subtile substitution afin de le laisser seul avec/dans son sérail, loin des résistants.

    ou autre idée à la fois humoristique symbolique et démocratique.

    la mémoire sert la culture.
    quelle mémoire, quelle culture ?

    il s’agit peut-être ici de marquer des différences sur des idées, des principes
    déterminant des actions.
    ne serait-ce que symboliquement.

    et certainement pas cautionner la fuite en avant qui conforte explicitement
    le totalitarisme d’un système oligarchique capitaliste
    et son cortège d’effets délétères.

    Répondre
  2. Excellent article !! Bravo !!

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.