Suite aux agressions subies par les journalistes, les syndicats demandent une rencontre urgente avec le Ministre de l’Intérieur

Matériel confisqué, tire de Flash-Ball, blessures… Un samedi délicat pour les journalistes qui couvrent la manifestation des « Gilets Jaunes  » à Paris.

Suite aux agressions des forces de l’ordre subies par les journalistes dans l’exercice de leur métier pendant la couverture de la manifestation des gilets jeunes à Paris ( lire l’article de France Info en cliquant ICI.), les syndicats demandent à être reçus par le Ministre de l’Intérieur afin d’avoir un éclaircissement sue les consignes données aux forces de l’ordre.

« Plutôt que protéger les journalistes, les autorités leur confisquent les seuls éléments qui leur permettent de se protéger. C’est indigne et on ne peut pas rester inactifs. Les citoyens ont besoin de savoir. Les journalistes doivent pouvoir faire leur travail sans menace ni entrave, y compris de la part des forces de l’ordre. »

Auteur: gfumex

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.