Succès des pique-niques résistants des jours heureux

Le 13 avril Emmanuel Macron terminait son discours par ces mots : « Nous retrouverons les jours heureux. J’en ai la conviction ». Les « jours heureux » évoqués faisaient référence au programme adopté dans la clandestinité par le Conseil national de la résistance (CNR) le 15 mars 1944.

Ce n’était pas possible de laisser Macron citer les jours heureux alors que toute sa politique et celles des gouvernements précédents visent à détricoter tous les progrès majeurs issus du programme du CNR de 1944 – la protection sociale, le droit du travail, les services publics, la redistribution des richesses et la garantie de l’emploi.

L’ambition du CNNR est d’offrir un point de ralliement à tous ceux qui pensent que les jours heureux ne sont pas qu’une formule. Il ne s’agit pas pour le CNNR de rajouter un nouvel appel mais de proposer une convergence à tous ceux qui ne veulent pas que le jour d’après ressemble à celui d’avant, qu’ils soient gilets jaunes, organisés en associations, syndicats, partis ou simples citoyens 

 

Samedi 27 juin le CNNR organisait près de 100 pique-niques citoyens dans toute la France

Sur chaque lieu de rassemblement chacun était invité à écrire 3 mesures immédiates – celles que le gouvernement doit prendre de toute urgence – et 3 actions immédiates que nous pouvons mettre en œuvre nous-mêmes

En Haute-Savoie 2 pique-niques étaient organisés à 12h : un à Annecy place Chorus à Cran-Gevrier et le deuxième à la Roche sur Foron au parc du château de l’échelle

 

**********

A Annecy le pique-nique a rassemblé entre 200 et 300 personnes.

Après dépouillement et regroupement par thèmes des 200 votes. Les thèmes principaux ont étés soumis au vote de L’assemblée afin de retenir les 3 mesures locales et nationales prioritaires.

 

Mesures retenues :

 

Au niveau local :

1- pour une agriculture diversifiée, aide a l’agriculture paysanne et maraichère

2 – pour le développement et la gratuité des transports en commun

3 – pour la création d’espaces collectifs, de solidarité, de réflexions pour se fédérer localement

 

Au niveau national :

1 – rétablissement des mesures fiscales comme l’ISF

2 – reconnaissance des services publics et en particulier ceux de la santé

3 – constitution d’assemblées citoyennes

 

 

**********

 

Sur la Roche su Foron, l’évènement a réuni environ 80 personnes

 

 

Mesures retenues :

Au niveau local

– 1 – Favoriser la mobilité: Développer les transports publics (train,…) et le vélo (pistes cyclables + parking vélo) et mettre en place la gratuité des transports publics de proximité.

– 2 – Instaurer des commissions citoyennes dans les différentes institutions locales (mairie et communauté de communes) par volontariat et tirage au sort. Créer un lieu de rassemblement citoyen (Maison du peuple).

– 3 – Favoriser le développement des circuits courts pour le commerce et la proposition de produit en vrac.

 

Au niveau national

– 1 – Créer une banque publique qui rachète les entreprises en faillites pour les céder à leurs travailleurs sous forme de coopératives. Ces banques financent aussi les projets de coopératives. Cette forme de structure économique sera prioritaire dans les appels d’offre de marchés publics.

– 2 – Taxer les multinationales qui font des profits indécents pour financer des actions de transition écologique.

– 3 – Application par l’exécutif des mesures choisies par la convention citoyenne pour le climat.

 

 

Auteur: Sylvie Touleron

Mots-clés: Annecy, CNNR, La Roche-sur Foron, pique-nique

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.