Science et conscience à l’heure du Covid

Cet article est proposé en Libre Expression.

Il n’engage pas Librinfo74 et reste de la responsabilité de son auteur.

Ceci a été écrit en août 2021 et garde toute sa pertinence.

Mis en ligne sur le site de Librinfo74 par Jean-Marie HUBERT ; auteur du texte  : Yvon

Science et conscience à l’heure du Covid

Au mois d’août 2021, alors que le pass sanitaire se met en place en France, le gouvernement affirme que la crise est due à «Un défaut d’acculturation scientifique de la population française» et qu’une opération éducative s’avère nécessaire. Au même moment, le ministre de la santé affirme que les manifestants anti-pass sont des anti science.

Peut-on être pour où contre la science ? Peut on manquer de culture scientifique ?

Prenons un peu de recul et examinons avec bon sens ce qui se cache derrière le mot science.

* Tout d’abord un peu d’histoire :

Nos ancêtres ont durant plusieurs siècles (et même millénaires) crus que la terre était plate. c’est à Pythagore, ou en tout cas à  l’école qu’il a fondé, que l’on attribue la découverte de la sphéricité de la Terre, vers le Ve siècle avant Jésus-Christ.

En 1633, Galilée (1564-1642) était condamné pour avoir affirmé que la Terre n’était pas le centre du monde. On lui attribue cette phrase restée célèbre : « Et pourtant elle tourne ».

* Plus récemment, la découverte des insecticides, en particuliers le DDT (produit miracle de la chimie) dans les années 1940 utilisé en agriculture et dans la lutte contre le paludisme. Il vaudra en 1948 le prix Nobel de médecine au professeur Paul Müller. Son utilisation est aujourd’hui interdite dans tous les pays de l’Union européenne parce que le DDT s’accumule dans notre corps. Même s’il a été interdit en 1972, des traces de celui-ci peuvent encore être trouvées chez chacun de nous aujourd’hui. Lorsque les femmes enceintes sont exposées au DDT, l’enfant à naître peut souffrir de troubles du développement dans sa vie future. De plus, les insectes ont réussi à s’adapter à ce pesticide ; il a donc fallu trouver d’autres molécules. Et l’agriculture est entrée ainsi dans un processus destructeur sans fin.

* Enfin, dans l’histoire de nos sciences médicales, un évènement extraordinaire s’est produit au XX ème siècle. Le premier antibiotique, la pénicilline fut découverte en 1928 par Alexander Fleming ; Son utilisation commence en 1943, principalement dans les armées alliées pour combattre les pneumonies, les méningites et la syphilis. Considérée à juste titre comme une découverte majeure, on sait aujourd’hui que ces médicaments sont inefficaces contre les virus et que leur usage est souvent inconsidéré. La maxime « les antibiotiques c’est pas systématique » est devenue aujourd’hui un leitmotiv reconnu de tous. On sait également que certaines bactéries ont développées une résistance aux antibiotiques. Les antibiotiques sont des outils que le médecin prescrit, en connaissance de causes et en accord avec son patient.

Pour conclure ce chapitre, on observe que, au cours de notre histoire, ancienne ou récente, la science évolue et qu’une vérité aujourd’hui peut devenir une erreur demain

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. Rabelais (1483-1553.

Cette citation qui a environ 500 ans reste encore d’une actualité brulante.

* La science est une méthodologie expérimentale qui se substitue en 2 parties

  1. La recherche fondamentale, qui permet d’acquérir de nouvelles connaissances. Financée par des fonds publics, c’est le parent pauvre de la science.

  2. La recherche appliquée dirigée vers un but ou un objectif pratique déterminé. Financée par le monde industriel, c’est une économie riche et florissante.

On voit immédiatement que la science appliquée ne peut pas être neutre et que le chercheur devra faire le choix difficile entre l’Ethique et le Fric !!

Je vous laisse imaginer les liens d’intérêts possibles entre le monde industriels, les experts scientifiques et la sphère politique.

* La science, fabrique de l’ignorance ?

En 1953, attaqués par des publications scientifiques qui alertent sur les dangers du tabac, le Big Tobacco lance une grande étude scientifique pour démontrer que le cancer provient d’autres causes. Chaque année, le tabac fait 7 millions de morts, et Big Tobacco continue à vendre des cigarettes et du cancer.

Cet exemple, cas école, a été repris de nombreuses fois pour disculper les biosphénols A (plastique), les insecticides tueurs d’abeilles, le Glyphosate (roundup), etc .

On peut dire, que les études scientifiques cherchent et trouvent ce qu’elles veulent prouver.

* Les sciences orientales

La médecine indienne, l’Ayurveda remonterait selon certains, aux Vedas, un ensemble de textes révélés très anciens datant de la période védique (IIe millénaire av. J.-C.). Depuis 2014, cette médecine traditionnelle est reconnue officiellement par le gouvernement Indien. Sa vision de l’humain est très originale et très novatrice pour nos esprits occidentaux. Elle considère le corps humain comme un assemblage des 5 éléments constituants notre univers : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’éther. Les quatre premiers éléments sont assez faciles à comprendre ; nous sommes faits d’os (la terre), de sang et lymphe (l’eau), de feu ( digestion, régulation thermique, activité musculaire) , d’air ( la respiration pulmonaire et cellulaire). L’éther ou cinquième élément pourrait correspondre à la conscience et à tous les aspects inconnus ou inexpliqués de la nature humaine (sentiments, intuitions,…). Nous serions, donc à la fois faits de matière (poussières d’étoiles) et aussi constitués d’éléments subtils (ondes, vibrations). L’acupuncture Chinoise reconnait aussi cette constitution subtile.

Ces deux sciences indienne et chinoise, qui partent du principe de l’existence d’un corps subtil, ont prouvées leur efficacité sur plusieurs millénaires d’expérimentation.

LE GRAND MYSTÈRE

Aujourd’hui, la physique quantique reconnaît l’existence d’un univers beaucoup plus complexe et mystérieux qui reste encore à découvrir. Que savons nous du mystère de la Vie ? Par quel processus, un simple gland se transforme en un magnifique chêne ? Comment naît un être vivant ? Notre cerveau et les mécanismes de la Conscience restent aussi un immense territoire à découvrir. Qu’est ce que la mort ? Y a-t-il une autre forme de vie dans cet immense Univers ? Autant de questions encore sans réponses.

Nos scientifiques, enfermés dans leur mental ont examinés une petite grotte de la Vie avec une lampe de poche. Tout cela devrait les encourager à plus de simplicité, d’humilité et d’ouverture au grand Tout.

LES LOIS DU VIVANT SERONT TOUJOURS PLUS GRANDES

QUE LES EXPÉRIMENTATIONS DE NOS APPRENTIS-SORCIERS

« Le chaînon manquant entre le singe et l’homme c’est nous. » Pierre Dac (1893-1975)

Cette citation d’un célèbre humoriste français peut paraître simpliste mais elle contient une sagesse et une intelligence remarquable. L’homme actuel n’est pas fini, il doit dépasser son Ego pour atteindre sa véritable humanité. Les traditions anciennes nous invitent à mieux nous connaître et à dépasser notre animalité. Grace à des pratiques de méditation connues, nous pouvons ainsi accéder à notre vraie nature faite de discernement, d’humilité et d’altruisme. De plus en plus de personnes s’intéressent à ces méthodes et vont progressivement modifier l’ambiance de notre belle planète.

LE GRAND BASCULEMENT

« Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas. »

André MALRAUX (1901-1976), La Légende du siècle (1972)

Le Philosophe et Yogi Indien Sri Aurobindo (1972-1950) nous alerte, en 1920 :

L’humanité traverse à l’heure actuelle une crise évolutive qui secrètement recèle le choix de sa destinée; car le mental humain est parvenu à un stade où il a accompli un immense développement dans certaines directions, tandis qu’en d’autres il est arrêté et, désorienté, ne peut plus trouver son chemin.

Un peu plus tard il nous dit :

Tout changerait si seulement l’homme consentait à être spiritualisé. Mais sa nature mentale, vitale et physique se révolte contre la loi supérieure. Il aime son imperfection.

Le monde connaît trois sortes de révolutions. Les révolutions matérielles ont de puissants résultats ; les révolutions morales et intellectuelles sont infiniment plus vastes dans leur horizon et plus riches dans leurs fruits ; mais les révolutions spirituelles sont les grandes semailles. Si ces trois changements pouvaient coïncider en un parfait accord, une œuvre sans défaut serait accomplie.

La religion a été pendant longtemps le support de nos gouvernants. Nous nous en sommes libérés. La Science, avec ses dogmes, ses experts et ses textes (j’allais dire révélés) est devenue aujourd’hui la religion de nos états et de nos médias. Cette science est hélas manipulée par les industriels et les experts sans conscience.

Le peuple ne souffre donc pas d’un manque de culture scientifique, il n’est pas opposé à la science. Il est, simplement, très lucide sur les liens d’intérêts entre le monde industriel, les conseillers scientifiques, les médias et la sphère politique.

Nous aspirons à un monde nouveau, dégagé de tout intérêt financier où

Liberté, Fraternité, Égalité auront retrouvés tout leur sens

Annecy le 16 août 2021.

Yvon,

 

Auteur: Jean-Marie HUBERT

Mots-clés:

Partager cet article :

5 commentaires

  1. *** En 1953, attaqués par des publications scientifiques qui alertent sur les dangers du tabac, le Big Tobacco lance une grande étude scientifique pour démontrer que le cancer provient d’autres causes. Chaque année, le tabac fait 7 millions de morts, et Big Tobacco continue à vendre des cigarettes et du cancer. ****

    Mais après qqs aassassinats et batailles, on a réussi à aller devant un tribunal et prouver que l’industrie du tabac (donc des actionnaires de différentes entreprises) s’étaient concertés pour faire faire à la Science (aux scientifiques) de FAUX RAPPORTS, de FAUSSES ÉTUDES pour mettre de la confusion dans le savoir. Cette confusion (« on ne pouvait pas savoir ») étant l’argument juridique ultime pour ne pas être poursuivi au pénal pour assassinats volontaires sans circonstances atténuantes.

    Mais les preuves se sont accumulées sur la fabrication de FAUX rapports et étude scientifiques et l’industrie du tabac a été condammée (aux Etats-Unis). Elle a continué à fonctionner néanmoins, en se focalisant sur l’Afrique et l’Asie…. La seule sanction efficace eut été de ruiner TOUS les actionnaires pour assassinats de masse en réunion.
    Impossible grâce à la notion de société anonyme des entreprises. Ce basculement permet une activité asociale, donc criminelle.
    On a les lois et le sdominants que l’on mérite.
    L’assassinat de masse étant donc légal tant que la Science ne prouve pas sans AUCUN doute les dangers – d’où l’importance du contrôle social du fonctionnement de la Science – et de fait il n’y a RIEN de tel – sinon une forte tendance à rendre la Science de plus en plus dépendante des capitaux privés – le programme d’indépendance des Universités donc de la Recherche est EXACTEMET fait pour cela.
    Pour libérer la rente capitaliste, il suffit de pervertir la « Science » (donc les scientifiques et les publications) pour assassiner sans risque via une entreprise en SA.

    L’exemple du COVID nous le démonte mais cela va bien au-delà d’une liberté des entreprises puisques la plupart des gouvernements donc des élus, sont impliqués dans ce processus.

    https://howbad.info/
    https://odysee.com/@FlowerPower:b/Nouvelles-D%C3%A9couvertes-sur-les-injections—Reiner-Fuellmich-Dr-Wodarg-Dr-White:2

    Répondre
  2. « Ceci a été écrit en août 2021 et garde toute sa pertinence. Jean-Marie HUBERT »

    Effectivement ce texte n’a toujours AUCUNE pertinence.

    Il n’est pas très bon de mélanger ésotérisme new age et science, on en arrive à des textes dont le niveau de confusion atteint des sommets !

    « Aujourd’hui, la physique quantique reconnaît l’existence d’un univers beaucoup plus complexe et mystérieux qui reste encore à découvrir. Que savons nous du mystère de la Vie ? Par quel processus, un simple gland se transforme en un magnifique chêne ? Comment naît un être vivant ? Notre cerveau et les mécanismes de la Conscience restent aussi un immense territoire à découvrir. Qu’est ce que la mort ? Y a-t-il une autre forme de vie dans cet immense Univers ? Autant de questions encore sans réponses. »

    Alors non la physique quantique ne reconnaît pas l’existence d’un univers bcp plus complexe et mystérieux, la physique quantique n’est qu’un outil (certes très complexe) qui permet de comprendre certains phénomènes physiques non explicable précédemment par la physique dite classique, rien de plus. Un outil parmi d’autres dans la mallette du physicien.
    Pour ce qui concerne la formation d’un chêne, la naissance d’un être vivant et le reste, je vous invite à fouiller dans les émissions « C’est pas sorcier » ou autres publications de vulgarisation scientifique. Vous trouverez sûrement des explications et des réponses à ces questions qui ne sont pas sans réponses.

    Bien cordialement,

    Répondre
    • Si l’emission « c’est pas sorcier » représente votre niveau de compréhension de la science, je comprend votre réaction simpliste.

      Répondre
      • Ha ha ! C’est très drôle.
        « C’est pas sorcier » n’en reste pas moins une très bonne émission de vulgarisation scientifique.

        Répondre
        • Oui c’est de la vulgarisation pour les débutants !
          Proverbe chinois : le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt

          Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.