LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

Sauver nos vies ou sauver leurs profits

Aujourd’hui 21 janvier, c’était une journée nationale de mobilisation et de grève dans la sante : Appel unitaire

Ce matin, une quarantaine de personnes ont participé au rassemblement symbolique organisé par la CGT devant l’hôpital d’Annecy.

 

 

Les personnels de santé sont épuisés par le manque de lits, la surcharge de travail , l’impossibilité de prendre leur temps de repos et de congés, le manque de reconnaissance.
Le nombre de burn out et de démissions ne fait qu’augmenter ces derniers mois.

 

Plutôt que le « Quoiqu’il en coûte », c’est « Quoi qu’il NOUS en coûte »
Car ce sont Nous , les premiers de corvée, exclu.e.s sacrifie.es qui allons faire les frais des choix politiques des « premiers de cordée ».

 

Cela fait dix ans que les personnels de santé attendent une augmentation. Ce n’est pas les 183 euros que vont toucher seulement une partie des salariés qui vont suffire. Il faut une augmentation conséquente des rémunérations d’au moins 300 € pour toutes et tous dans le public comme dans le privé.

 

Angélique Neutens, secrétaire du syndicat CGT du Change et secrétaire de l’USD CGT Santé 74

Auteur: Sylvie Touleron

Mots-clés: CGT, Hôpital, Santé

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.