RÉGIONALES L’écologiste Fabienne Grebert devance le PS et mènera la liste des gauches au 2ème tour

Fabienne Grebert interviewée par librinfo où elle alertait les électeurs sur la dérive à l’extrême droite de Laurent Wauquiez. lire l’ITW sur librinfo

C’est une mini séisme qui a secoué le premier tour des régionales Auvergne Rhône-Alpes avec le score de 14,45% obtenu par l’écologiste Fabienne Grebert, devançant ainsi Najat Vallaud-Belkacem du PS, créditée de 11,40 % et aussi le R.N à 12,33 %.

Un faible résultat pour le PS qui subit, encore à ce jour,  les affres du mandat catastrophique de Hollande : « voter Najat c’est voter Hollande » !

Comme cela avait été décidé en amont, la liste de gauche arrivée en tête au premier tour mènera la liste  de l’union des gauches au deuxième. Une perspective qu’espérait obtenir Najat Vallaud Belkacem, d’où une déception glaciale, à l’image du visage décomposé que les caméras indiscrètes de France 3 avaient volé à travers les vitres de son QG.

 

Quelle chance pour cette ”union de gauche régionale” de battre Wauquiez ?

Si Fabienne Grebert est tout sourire avec ce résultat du premier tour, son sourire risque de s’effacer le 27 juin. Les chances restent faibles compte tenu de l’addition insuffisante des voix de gauche et des risques de déperdition ”en ligne”.
Le seul espoir pour que la gauche puisse inquiéter Laurent Wauquiez, est de puiser dans le réservoir des abstentionnistes de gauche. Vu le peu de participation, il y a du ”grain à moudre”. Seulement, on peut imaginer que certains électeurs verts et socialistes aient de fortes réticences pour donner leurs voix à une liste où se retrouvera Cécile Cukierman, du Parti communiste.

Il reste encore de vieilles scories anticommunistes chez les socialistes et les écologistes.

 

Une revanche personnelle de Fabienne Grebert

Il est incontestable, comme toute femme politique, que Fabienne Grebert a de l’ambition et ne supporte pas les échecs. Contestée dans son propre camp de Réveillons Annecy, elle avait été humiliée par Frédérique Lardet en n’obtenant pas le poste de vice-présidente du grand Annecy à l’environnement.

En devenant la tête de liste de l’union de la gauche aux régionales, Fabienne Grebert prend une formidable revanche qui doit la mettre aux anges, même si elle n’arrive pas à déloger Wauquiez.

Le président sortant, indicible allié des idées d’extrême droite, suit les pas de Charles Million élu en 1998 avec les voix du Front National.

Il est évident que de nombreux électeurs du RN ont préféré voter Wauquiez qui leur a donné des garanties sur la sécurité au delà des engagements de Marine Le Pen.

On retrouve une conjonction d’idées avec Darmanin qui avait trouvé Marine LePen « trop molle » en matière de lutte contre l’immigration.

Fabien Géry, maire adjoint d’Annecy à la culture, membre du PS, a tenu à féliciter Fabienne Grebert.

Partager cet article :

1 commentaire

  1. A combien se monte l’abstention ? F Grebert ne représente que 6 % des inscrits … Pas de quoi pavoiser et de décrocher la lune . Une démocratie participative à bout de souffle qui doit véritablement nous interpeller .La fin d’un mode de scrutin à n’en pas douter …

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.