Rassemblement lundi 8 juillet devant la mairie de Chambéry, suite au décès de Lakhdar, pére de 4 enfants pendant son expulsion

Chambéry :  Lakhdar, père de famille décède entre les mains de la police, pendant son expulsion.
Nous relayons un message envoyé par des personnes soutenant la famille du père victime d’un arrêt cardiaque lors de l’intervention musclée de la police.
« Nous faisons part de notre émotion et notre consternation après la mort de Lakhdar d’un arrêt cardiaque pendant son expulsion, entre les mains de la police. La fragilité cardiaque de ce père 4 enfant dont un nourrisson, était connue. Il avait occupé sans titre ce logement social afin de mettre sa famille à l’abri, et était apprécié de ses voisins. 
 
Nous présentons nos condoléances à son épouse et ses enfants, et demandons que la lumière soit faite, que justice soit rendue, et que la veuve et les quatre enfants  soient relogés dans un vrai logement, autonome et adapté à la composition familiale . 
 
Nous rappelons que pendant le mois de juillet de nombreuses familles avec enfants sont mises à la rue sans relogement y compris des prioritaires DALO, que le nombre d’expulsions n’a jamais été aussi élevé dans notre pays. 
 
Cette situation dramatique est la conséquence directe de politiques  du logement irresponsables qui privilégient les économies sur le logement social, sur les APL, et qui nourrissent la cherté du logement et la spéculation immobilière .
 
Nous demandons au Gouvernement de suspendre immédiatement  les expulsions lorsqu’aucune solution réelle et durable de relogement n’est mise en place.
A défaut, nous demandons aux maires de prononcer des arrêtés anti expulsion, et si besoin des arrêtés de réquisition, afin de bloquer ces pratiques brutale dont Lakhdar a été victime et contre laquelle il s’est élevé afin de protéger sa famille.
Pus d’informations sur le site de Droit Au Logement

Auteur: Sylvie Touleron

Mots-clés: Chambéry, Droit au logement, Expulsion

Partager cet article :

1 commentaire

  1. COMMUNIQUE DE LA FEDERATION CNL SAVOIE

    « Expulsion mortelle à Bellevue à CHAMBERY

    Mercredi à Bellevue, l’expulsion d’une famille du logement qu’elle occupait avec le concours de policiers s’est soldée… par le décès du père de famille de cinquante ans devant son épouse et ses enfants.

    Ce n’est pas le premier drame engendré par les expulsions dans ce pays riche qu’est la France.

    Cette situation est intolérable et inadmissible pour la CNL qui appelle à la non-résignation de la population devant ces faits. Il faut proscrire les expulsions locatives dans notre pays, d’autres solutions existent.

    Stop à la casse sociale !

    Des centaines d’expulsions locatives sont pratiquées chaque année, la plupart du temps dans le silence de familles qui se sentent coupables de ne pouvoir assumer le paiement de leur charge logement, qui ne cesse d’augmenter alors que leurs ressources diminuent

    Des milliers de demandes de logement social en attente et un patrimoine social que ce gouvernement ne cesse d’attaquer et d’obliger à une privatisation rampante.

    A la CNL, nous affirmons que toute expulsion est par nature une violence sociale extrême, à laquelle nous nous opposons.

    Il est toujours possible de l’éviter, des solutions existent : la CNL appelle chaque année les Maires et le Préfet pour que des arrêtés soient pris.

    La CNL demande que tous les éclaircissements soient apportés dans cette affaire.

    Elle appelle les CHAMBERIENS, ASSOCIATIONS, SYNDICATS, COLLECTIFS, PARTIS POLITIQUES soucieux de faire du droit au logement pour touTEs à un rassemblement devant la Mairie lundi à 18H (avant le prochain Conseil Municipal) pour exprimer notre tristesse et interroger les responsables de la politique du logement à CHAMBERY ».

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.