Prenez-en de la graine !

Samedi 11 mai et dimanche 12 mai 2019 : Le Troc-Nature à Héry/Alby

Longue journée pour les bénévoles ce dimanche, surtout au moment du repas ! Il a fallu en cuire des pizzas pour tout ce monde, qui patientait au soleil, résistant aux rafales de vent.

Le samedi, visite à l’aube de trois magnifiques jardins avec les explications des jardiniers. Puis questions-réponses avec les jardiniers, des intervenants dont « Dédé le Jardinier » et les compétences du public. Savez-vous comment planter les pommes de terre ? Comment  faire fructifier sa semence et surtout comment s’occuper de son sol ? Débat, apports techniques et façons de faire, de sentir sa terre, de se centrer. Alors être bio, facile ?

Être agriculteur « ordinaire » et utiliser le mode d’emploi des produits chimiques ne demande plus trop de prise de décisions personnelles. Passer en bio, c’est être responsable de tous ses actes : du stress pendant quelques années ! Heureusement, le stress a été évacué par la super soupe du soir, suivie du bal Folk. Et luxe, les participants ont été accompagnés par C. Grimonet qui a très pédagogiquement animé les danses. Merci au groupe DAJDA pour l’élan et le dynamisme.…malgré la blessure du violoniste.

Dimanche, ce sont les trocs individuels, les présentations des associations, les chants dont en particulier animés par le groupe local  « En avant la Tulipe » . Un film « Les semences prennent le maquis » pour comprendre comment les grandes firmes agissent pour que tous les paysans du monde utilisent leurs semences F1. Ces semences « boostées » ont un meilleur rendement mais les semences issues de ces F1 vont donner des produits F2, avec des caractéristiques  différentes de la plante d’origine. Les paysans sont donc obligés de racheter la semence F1 ! Sans compter qu’il faut beaucoup plus d’intrants, de traitements pour obtenir un rendement élevé.

Conclusion : utilisez les semences locales, faites-les fructifier sur votre territoire pour obtenir après quelques années des plantes adaptées et productives, qui se resèment toutes seules. Tous les jardiniers sont invités à la sauvegarde et au développement des semences locales. Une grainothèque est à leur disposition : n’hésitez pas à les contacter pour des informations, conseils et essais.

Bravo à l’organisation et aux bénévoles. Que la future récolte de 2020 soit encore plus ancrée, belle, et délicieuse !

 

Auteur: Jean-Marie HUBERT

Mots-clés:

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.