ANNECY Polémique stérile de Duperthuy et Rigaut contre Astorg

Dans un communiqué commun, Duperthuy et Rigaut, dénoncent « l’amateurisme » dont Astorg aurait fait preuve lors du conseil municipal du 10 juillet destiné à établir la liste des grands électeurs aux sénatoriales du 27 septembre 2020. Une polémique qui agace le Préfet considérant les attaques adverses « trop politiques ».

               Photo DL

Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

Dans ce communiqué du 11/07/2020, à l’initiative des « Annéciens », signé par Jean-Luc Rigaut, les groupes d’opposition dénoncent une « séance surréaliste qui devait durer 30 minutes. Sauf que cette élection a duré 1h 40 » (…) où « suite à une cascade d’erreurs, la  majorité a  été dans l’incapacité de présenter une liste conforme et complète : trois moutures  de liste ont été éditées, sans  qu’aucune ne soit conforme ! » (…)  « L’amateurisme de l’équipe majoritaire pourrait faire sourire si les enjeux n’étaient pas ceux d’Annecy, ville préfecture de la Haute-Savoie, 29e ville de France, et ses 130 000 habitants »

 

François Astorg s’excuse.

Dans un mail, François Astorg, regrettant vivement cet incident technique, a présenté ses excuses aux membres du conseil municipal et au service concerné. « Je comprends le besoin pour l’opposition de grossir cet incident technique pour en faire un sujet politique qui n’a aucun impact sur la population, mais j’ai remercié tous les élus qui ont bien voulu faire preuve d’indulgence  ».

 
Que s’est-il réellement passé ?

L’explication de ce cafouillage technique est qu’un mauvais fichier a été envoyé avant le conseil et que, dans la précipitation, la majorité a laissé passer des erreurs 2 fois.
D’après nos sources,  le préfet n’annulera pas cette élection car les candidats sur cette liste de grands électeurs ont reçu déjà hier matin confirmation de leur mandat…Pour un nom répété deux fois, dont une fois en toute fin de liste, il semble que le préfet trouve bien trop politique les attaques adverses !

 

Une opposition qui s’est plu à grossir cet incident technique

On est loin des engagements formulés lors de l’investiture du Maire d’Annecy, où Denis Duperthuy et Jean-Luc Rigaut s’engageaient, dans leur rôle d’opposants, à améliorer les projets de la majorité dans le souci du bien commun, pour l’intérêt des annéciens. On espère que le rôle légitime de l’opposition soit de contribuer à améliorel des projets à venir.

Par cette polémique, provoquée par un cafouillage administratif des services, on peut regretter que l’opposition ait oublié ses engagements en créant un climat haineux préjudiciables à une gestion sereine et constructive de la démocratie.

Auteur: gfumex

Mots-clés: Municipales Annecy, polémiques

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Ces polémiques sont une honte.

    On peut espérer que l’opposition deviendra
    Sereine. Constructive et RESPECTUEUSE des habitants.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.