Les verts vent debout contre le vélodrome

Dans un communiqué de presse EELV Pays de Savoie et les élus écologistes annoncent avoir lancer recours contre la  candidature à l’organisation des Championnats du Monde de Cyclisme. Les verts Pays de Savoie ont décidé d’appuyer le référé suspensif lancé par le collectif d’associations.

« Le Département de la Haute-Savoie a décidé de se porter candidat à cet événement international à travers une délibération votée le 25 juillet dernier. Comme il n’y a pas d’autre candidature, il y a de fortes chances que la Haute-Savoie soit retenue. Les élu.es écologistes remettent en question un choix politique qui ne répond en rien aux besoins des habitant.es de notre territoire. »


Selon les verts, la délibération et des pratiques politiques du département sont opaques

« La délibération votée en juillet dernier fait état de la construction d’un vélodrome qui semblerait indispensable à la tenue de cet événement international. Aucun montant n’est mentionné, aucune mention du terrain pressenti n’est indiquée et les annexes sont frappées du secret et n’ont pas été diffusées.

Nous avons alerté le Président de l’Union Cycliste Internationale sur les recours en cours qui pourraient fragiliser cette candidature et ce d’autant que l’acceptabilité du projet en Haute-Savoie est très faible.

 

« Le Président du département est en roue libre.

Il décide de tout, tout seul, comme si l’argent public lui appartenait », déclare Fabienne Grébert . Aucune étude préalable n’a été faite avant la prise de décision. Il n’y a aucun chiffrage des dépenses prévues.
Martial Saddier, Président du Département, semble imposer sa vision du projet sans concertation et sans répondre aux besoins des élu.es et de leurs concitoyens.

 
Un projet du 20ème siècle, déconnecté de la vie réelle et des besoins des hauts-savoyard.es

Alors que le Département de la Haute-Savoie est un des départements de France où les inégalités de revenus sont les plus fortes, que le prix de l’énergie va amener un grand nombre de foyers dans la précarité, le Département de Haute-Savoie ne trouve rien de mieux que de construire un vélodrome qui pourrait coûter de 50 à 100 M€. L’inflation qui grimpe à 5,5% fait peser des risques importants de dérives financières.

De plus, ce projet ne répond en rien à la demande des habitant.es qui souffrent d’un sous- investissement chronique en matière d’infrastructures cyclables sur le Département.
D’autres élu.es s’en sont déjà fait l’écho et nous ne pouvons que rejoindre les déclarations de Virginie Duby-Muller formulées en séance publique du Conseil Départemental en juillet dernier et dans la presse. Il n’y a aucune demande des clubs sportifs pour un tel équipement et les communes du département qui pourraient accueillir une des épreuves du Championnat du Monde de Cyclisme ont du mal à boucler leur budget. Elles sont toutes en train de construire leur budget 2023, au regard du contexte inflationniste et de la réduction des recettes.

 

Les verts appellent la population à réagir

EELV et ses élu.es souhaitent maintenant mobiliser les habitant.es du territoire et toutes les sensibilités politiques pour que ces infrastructures inutiles ne sortent pas de terre et que l’argent public soit utilisée de façon raisonnée et utile à tous les habitants du département !« 

 

Auteur: librinfo74

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.