Les verts de Haute-Savoie demandent aux parlementaires de ne plus prendre l’avion pour se rendre à Paris

Dans un communiqué de presse, les militants de EELV 74 tancent les parlementaires de Haute-Savoie qui s’envolent en avion pour rejoindre Paris. Ils leur proposent d’être exemplaires en n’utilisant pas ce moyen de transport qui aggrave le réchauffement climatique pour se rendre au Sénat ou au Parlement.

La question est de savoir s’il est possible de prendre le train dans toutes les circonstances compte tenu des contraintes imposées au parlementaires. Suivant le jour, partir à 5H32 d’Annecy n’est pas toujours possible à moins de partir la veille avec l’hébergement à Paris. Attendons la réponse des parlementaires.

S’adressant directement à la Sénatrice Sylviane Noël, à messieurs les Sénateurs Loïc Hervé et Cyril Pellevat, à mesdames les Députées Véronique Riotton, Virginie Duby-Muller, Christelle Petex-Levet et Anne-Cécile Violland, à messieurs les Députés Antoine Armand et Xavier Roseren, les écologistes leur posent la question : « qui d’entre vous est prêt à s’engager pour ne plus prendre l’avion pour aller au Sénat et à l’Assemblée Nationale ? »

 

Les verts ont de sérieux arguments

La Haute-Savoie souffre du réchauffement climatique

Les verts dressent un tableau critique pour notre département : « À l’heure actuelle, le réchauffement climatique frappe de plein fouet la Haute-Savoie, avec une sécheresse record. En montagne la glace fond, entraînant de nombreuses chutes de pierres. L’ensemble du département manque d’eau, certaines rivières comme le Chéran sont dans un état critique, tout comme l’ensemble des animaux qui en dépendent. Dans la vallée de l’Arve , la chaleur entraîne un pic de pollution. Des premiers feux de forêts ont même vu le jour, heureusement vite éteints par nos pompiers. »

 

« Les élus doivent être exemplaires »

« Nous le savons, si nous voulons éviter que le réchauffement climatique n’impacte gravement nos vies, il faut changer nos habitudes. Ce changement d’habitudes doit être impulsé par nos dirigeants politiques. À l’échelle locale, nous savons que des Sénateurs et Sénatrices, Députés et Députées de Haute-Savoie, prennent encore l’avion pour se rendre à Paris. Arrêter de prendre l’avion pour aller à l’Assemblée Nationale et au Sénat serait un geste fort ! »

 

Jongler avec les jours et les horaires pour se rendre à Paris avec le train peut-être un casse-tête

Il s’agit de mettre en adéquation le jour, l’heure de départ et la présence à Paris du parlementaire. Dans certains cas cela sera possible  de partir d’Annecy à 5H32 pour être à Paris à 9H13,  mais ce ne sera pas toujours le cas.

Attendons les réponses des parlementaires interpelés par les militants écologistes

 

 

Auteur: gfumex

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Mon avis que personne ne me demande :
    Cette demande est purement symbolique et peut-être pour se faire bien voir de gens se gavant de symboles (i.e. du Spectacle des grands médias).

    Bien évidement cette mesure est ridicule en pourcentage de masse des GES et meme appliquée scrupuleusement par tous les parlementaires ne changerait rien.

    Faire appliquer les lois existantes serait très efficace en masse pour les GES. Et elles ne sont pas appliquées : je pense par exemple à l’isolation des batiments : les lois en vigueur servent d’abord les marchands de matériaux mais PAS le CLIMAT donc nous.
    Ici comme toujours, le fric des riches EST le SEUL critère de la politique.

    Je ne sais pas si les Verts sont aussi bien entendus dans ce domaine BIEN PLUS important.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.