Les salariés des EPHAD envahissent l’agence régionale de santé d’Annecy

ANNECY 1er juillet 2019

Devant le refus d’être reçus par les responsables de l’Agence régionale de santé à Annecy, 50 salariés des EHPAD du bassin annécien, accompagnés du représentant syndical des Directeurs des établissements et de syndicalistes FO, Solidaires, CGT et FSU, ont pris d’assaut l’escalier de la cité administrative pour se poster au 8ème étage devant l’entrée des bureaux de l’ARS.

Frappant en cadence le sol avec les bâtons de leurs banderoles pour alerter âme qui vive.

Ne trouvant aucun interlocuteur, ils décidèrent d’entrer dans les locaux de l’ARS, bloqué par un agent d’entretien.

Passant outre, ils arpentèrent le couloir pour constater l’absence de responsables.

Les seuls agents de l’État qui vinrent à leur rencontre furent trois policiers rejoints par deux autres, dont un fait partie de la BAC.

Tout se passa dans le calme.

Le mot de la fin revint à un syndicaliste qui proposa d’envoyer un communiqué de presse pour informer du refus des responsables de l’ARS de les recevoir, alors que ces derniers avaient reçu une délégation des urgentistes en grève.

Les manifestants levèrent le siège sur un « On ne lâche rien »

Auteur: gfumex

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Dans tout les domaines ; il me semble que la seule réponse des personnels responsables de service au vue de l’inaptitude des gouvernants soient un grand désarroi que de toutes façons il ne peuvent répondre qu’en contredisant les orientations qui leur sont données ,un pouvoir qui fait de toutes choses un objet de rentabilité est peut être très fort pour diriger une épicerie mais pas 70 millions de citoyens tous les services publics quand ils ne sont pas sacrifies au privé sont petit a petit laissés sans soutient , démantelés , réduits ,a faire des économies au détriment du bien être mais surtout et plus grave au détriment de leur sécurité , madame la ministre a économiser en 2018 plusieurs milliards d’euros sur le fonctionnement des hôpitaux et maintenant redonne quelques centaines de millions sur trois ans en pensant que ça va résoudre les problèmes par une prime de 200 euros dans quel monde on vit, qui permet a une personne pas élue seulement choisie parmi quelques amis du nouvel empereur qui distribue des postes et ce fait fit des résultats apportés aux citoyens bientôt sera venu le temps de remédier a cet état de fait

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.