LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

Les féministes ne lâchent rien

A l’occasion de la journée internationale de la lutte des femmes du 8 mars. Nous Toutes 74 avait appelé ce samedi 6 mars à une manifestation à Annecy. L’objectif était de sensibiliser le plus grand nombre sur les inégalités homme-femme et les violences faites aux femmes.

Plus de 300 personnes, en grande majorité des femmes et des jeunes, se sont rassemblées sur l’esplanade devant l’Hôtel de ville.

 

 

 

Le cortège très dynamique et coloré avec de nombreuses pancartes a défilé dans les rues de la vieille ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un premier arrêt place Notre Dame. On chante l’hymne des femmes

Un deuxième arrêt près de la gare pour réclamer la justice pour Julie, victime de viol en réunion par des pompiers de Paris.

Pour finir, les manifestantes se sont rassemblées devant le palais de justice, lieu symbolique pour les femmes qui veulent faire reconnaître les violences qu’elles ont pu subir

 

 

___________________________________________________________________________________________________

Les femmes subissent particulièrement la précarité, les temps partiels, les petits boulots précaires, l’écart de rémunération persiste à 25 % entre les femmes et les hommes… C’est comme si chaque jour à partir de 15h40, les femmes travaillaient gratuitement !

Pour réclamer la revalorisation des métiers à prédominance féminine et de réelles hausses de salaires

Les syndicats CGT, FSU et Solidaires appellent à une manifestation le 8 mars
à 14h30 devant la Préfecture, 15h40 devant le Medef

 

Auteur: Sylvie Touleron

Mots-clés: 8 mars, Droit des femmes, Nous toutes 74

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Bravos à tous et merci pour ce bel article 👌💪

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.