Les citoyens s’organisent pour définir un véritable projet de territoire des Aravis respectueux de la nature et de ses habitants

Thônes 22 janvier 2020

Sur la lancée de la réunion du 6 janvier, où plus de 400 personnes avaient répondu à l’appel du collectif « Fier Aravis » pour mesurer l’effet dévastateur de la révision du SCOT, les membres de ce collectif ont voulu passer à l’étape concrète pour construire un projet de territoire pour la vallée des Aravis.

Leur attente a dépassé leur espérance avec la présence d’environ 100 personnes venues participer à des ateliers.

Que rêvez-vous pour les Aravis ? Comment s’organiser pour agir ?

(Vous trouverez sur la page facebook du collectif le résultat de ces échanges.)

 

Rémi Jordan, membre actif du collectif, explique les objectif de ces ateliers

Faire des municipales un temps fort

Les prochaines municipales de mars ont occupé une bonne partie des discussions. La question posée était de savoir comment les membres du collectif allaient profiter de ce temps démocratique pour mettre en avant des projets de développement durable respectueux de la nature et des habitants.

Deux pistes se sont imposées.

Demander à chaque liste des différentes communes de préciser quel projet de territoire elles souhaitent favoriser pour le vallée des Aravis.

S’impliquer dans les listes municipales des communes de moins de 1000 habitants pour participer aux conseil municipal.

Mais aussi participer et soutenir des listes complètes qui défendent les propositions présentées par la collectif.

Trois listes sur Thônes

Une liste citoyenne est en préparation sur Thônes sachant que l’ancien maire Challamel fait surface. Celle de l’actuel maire Bibollet a pour objectif l’augmentation de la population pour atteindre 10 000 habitants.

Multiplier les lieux citoyens dans toutes les communes

Des échanges, se dégage l’idée forte de créer des lieux par commune où les citoyens définiront l’avenir de leur territoire façonné par les spécificités locales. Ce travail sera transmis à tous les groupes et le collectif, nourri de toutes ces contributions, tel un puzzle, tracera les contours d’un projet de territoire pour toute la vallée des Aravis

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.