Les amis de la terre s’invitent dans le débat sur le tram

Dans un communiqué de presse, les amis de la Terre de Haute-Savoie apportent leur grain de sel dans le choix du transport en commun dans le grand Annecy, sachant que les élus communautaires auront le dernier mot lors du vote le 18 novembre.

Cinq lignes de transports en commun en site propre intégral (sur voie entièrement dédiée) sont pressenties, vers Seynod, Epagny, Pringy, Annecy-le-Vieux et sur la rive ouest du lac, avec pour mode de transport soit le bus soit le tramway.

« Sur le fond, la majorité des élus communautaires semblent abandonner l’idée de tramway quelle que soit la ligne, alors que, selon l’étude TTK, pour des lignes comme la rive ouest ou Pringy, ce mode de transport permettrait un bien meilleur report modal de la voiture vers le transport en commun, et entrainerait ainsi une baisse bien plus importante du trafic, de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre. »

En complément d’information, vous pourrez consulter la réponse argumentée des amis de la terre au mouvement « les annéciens »

 

Qu’en est-il de la pollution de l’air sur le « Grand Annecy » ?

Un nouveau rapport de Santé Publique France (du 14/10/2021) nous apprend que sur le Grand Annecy,
• la pollution de l’air provoque 121 décès par an,
• les particules fines PM 2,5 sont responsables de 9,5% de la mortalité annuelle totale. Quant au dioxyde d’azote (NO2), traceur de la pollution routière, il est responsable de 4,1% de la mortalité du territoire.

On peut observer que ces chiffres sont supérieurs à ceux enregistrés en vallée de l’Arve et ne sont dépassés, en région Auvergne-Rhône-Alpes, que par les agglomérations de Lyon et de Grenoble.

 

Une PÉTITION a été lancée par des citoyens.

 

Auteur: librinfo74

Mots-clés: AMT, BHNS, Grand Annecy, TCSP, Tram

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Je soutiens l’action des amis de la Terre.
    Volte face il y eu de la part de la Présidente de l’agglomération, la député Lardet.
    Pourtant dans son projet de candidature à la Mairie elle présentait un projet ambitieux de transport aérien par câble…la faisabilité était possible, mais il ressort qu’il s’agissait déjà d’amuser la galerie, d’occuper l’espace de communication seule chose que savent faire les députés de LREM depuis qu’ils sont élus, faute d’avoir un pouvoir législatif confisqué par l’Elysée. C’est aussi pourquoi l’extrême droite progresse, la nature ayant horreur du vide.
    Revenons au projet, une fois élu le nouveau Président du Conseil Général a annoncé que le dossier du tunnel sous le Semnoz n’était pas enterré. La d&puté Lardet s’est rapprochée du Président du Conseil Général qui avec ceux qui ont gouverné Annecy depuis 20 ans ne veulent pas d’un projet ferré, mais d’un projet sur pneumatique d’ou le BHNS qui se trouve complémentaire du tunnel sous le Semnoz. La droite conservatrice, car c’est d’elle qu’il s’agit, a toujours privilégié le bitume et le béton quand d’autres solutions sont possibles. Toutes les villes qui ont opté pour le BHNS en sont revenues et ont fait installer un tramway.
    Il serait bon de demander un référendum citoyen sur le sujet afin que le Peuple puisse s’exprimer sur le sujet, d’autant que la liste de la Député Lardet en fusionnant avec la liste du Maire Actuel avait signé un accord de « gouvernance » incluant le Tramway.
    J’ajoute que je ne suis pas surpris ce cette trahison, elle personnifie assez bien l’attitude de la Député Lardet…les électrices et les électeurs sont prévenus.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.