Le squat et les caravanes n’occupent plus la propriété Armataffet

Ce matin, le camp Roms et le squat dans le bâtiment « Armataffet », implanté dans la zone de Vovray à Annecy, sont déserts.

Tout n’est que désolation.

D’innombrables objets hétéroclites jonchent le sol dans un désordre indescriptible : couvertures déchirées, voitures démontées, appareils électro-ménagers hors d’usage, canapés défoncés, un lit improvisé où dort un homme enroulé dans une couverture.

À la demande du propriétaire Armataffet, qui avait toléré les caravanes des familles Roms et les squatteurs dans le bâtiment sinistré, le tribunal avait demandé l’expulsion des occupants.

Ceux-ci ont préféré partir d’eux-mêmes avec l’aide des services de la mairie d’Annecy et de l’État.

 

La mairie d’Annecy apporte son aide aux populations Roms et sans domicile fixe

L’État et le Conseil départemental n’assument pas complètement leurs responsabilités préférant laisser la ville d’Annecy agir sur le terrain, en première ligne face aux critiques de la population. Toutefois, les familles ont bénéficié de l’aide de la ville, de l’association « alpha 3 a » et du SIAO*.

Afin d’éviter une expulsion « brutale » diligentée par le Préfet suite à la décision de justice, (la directrice de cabinet avait déclaré que, faute de places d’hébergement d’urgence, les personnes iront dans la rue), le service social d’Annecy s’est occupé du couple avec deux enfants qui occupaient le squat pour les loger dans un local ETI de Cran (Espace temporaire d’insertion). En attendant sa désinfection, le couple a été accueilli provisoirement par un proche.

« Action Logement » a payé quelques nuitées d’hôtel à une femme enceinte de 8 mois et à son compagnons logés dans le squat du bâtiment, dans l’attente d’une place à la Mélitte (résidence sociale). Une demande de secours est faite en parallèle au CCAS.

La personne de 70 ans n’est plus là.

Les personnes isolées sont parties d’elles-mêmes suite à l’annonce de l’expulsion.

*Le SIAO est le service phare du dispositif de veille sociale pour l’accueil et l’orientation de personnes en difficulté ayant des besoins d’hébergement d’urgence ou de logement adapté

 

Auteur: gfumex

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.