Le siège de la FNE menacé par les éleveurs

Dans un communiqué, la FNE 74 (Fédération Nationale Environnement ex FRAPNA), s’estime choquée et écœurée par la manifestation hostile des éleveurs devant leurs locaux.

« Ce n’est pas tant le fumier répandu qui est à l’origine de notre malaise que notre  incompréhension face à cette hostilité.« 

La FNE défend une attitude équilibrée favorable au dialogue

« Il nous semble pourtant que notre position est mesurée et porteuse de sens. Nous cherchons à
préserver les animaux sains, qu’il s’agisse des bouquetins du Bargy ou des vaches de l’exploitation
touchée par la Brucellose. Depuis des années, nous démontrons que les tentatives d’abattage total
de la faune sauva ge n’ont fonctionné nulle part et ne fonctionneront pas davantage sur le massif du
Bargy. Sous la pression de tir, les animaux ont tendance à s’éparpiller, de jour comme de nuit, et à
passer sur les autres massifs. Et la bactérie avec !
« 

Une seule solution viable

« Selon tous les spécialistes consultés depuis 2012, la seule solution viable est une combinaison
d’élimination ciblée de tous les animaux séropositifs et la mise en œuvre de « gestes barrières »
efficaces. Par gestes barrières, nous entendons une séparation stricte des zones de pâture visàvis
de la faune sauvage, qu’il s’agisse des vaches, des moutons ou des chèvres. En effet, la transmission
entre bouquetins et bovins semble être indirecte, via des animaux tiers, domestiques ou sauvages.
Faudratil les éliminer également ?
« 

La FNE refuse la loi du talion

« La loi du talion ne résoudra rien, pas plus que la vindicte à l’égard des défenseurs que nous sommes
de la faune sauvage de nos montagnes.


Plutôt que nous opposer nous devrions être autour de la table pour étudier les meilleures
alternatives sanitaires visant à éviter la contamination sur le terrain. »

Auteur: gfumex

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.