Le procureur de la cour de cassation demande l’annulation de la condamnation de l’inspectrice du travail, Laura Pfeiffer. Décision le 17 octobre.

Laura Pfeiffer à la sortie de la cour d’appel de Chambéry.

Laura Pfeiffer, cette inspectrice du travail, est sortie soulagée de l’audience de la cour de cassation.

Le ministère public a demandé l’annulation du jugement de la cour d’appel de Chambéry qui l’avait condamnée pour avoir utilisé des documents internes à l’entreprise Téfal prouvant des  actes illégaux de sa direction, documents fournis par un lanceur d’alerte.

En fait, Laura Pfeiffer avait été condamnée en appel pour avoir voulu faire son travail face à la direction de l’entreprise Tefal qui s’était comportée d’une façon odieuse à son égard.

Prise de parole de Laura Pfeiffer à Paris ce mercredi 5 septembre devant de très nombreux militants syndicalistes et politiques venus la soutenir

Dans sa prise de parole, Laura Pfeiffer a expliqué le sens de la décision du procureur de la cour de cassation qui demande un nouveau jugement en fonction de la nouvelle loi Sapin de Décembre 2016 sur les lanceurs d’alerte, loi postérieure au jugement de la cour d’appel de Chambéry de novembre 2016.

 

 

 

 

 

La décision de renvoi sera rendue la 17 octobre 2018.

ET Laura Pfeiffer d’ajouter : « En espérant que cela ne soit pas à Chambéry… ! »

Lire l’article de librinfo, repris sur le site de « Bella ciao » complété par l’intervention de Laura Pfeiffer au Glières

Auteur: gfumex

Partager cet article :

1 commentaire

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.