Le député LR, Martial Saddier, explique son abstention pour le Ceta, tout en reconnaissant son utilité pour la Haute-Savoie.

En réponse à notre demande, le député Martial Saddier, dont le groupe LR à l’assemblée nationale a voté massivement contre le Ceta, aurait été amené à voter pour, puisqu’il explique que  : « Le CETA reconnait les signes de qualité, très présents en Haute-Savoie et il protège la filière laitière et viticole. Il s’applique à d’autres secteurs économiques comme les filières industrielles, très présentes dans la Vallée de l’Arve. Faire du commerce avec un pays comme le Canada n’apparaît pas comme quelque chose d’extravagant dans les échanges commerciaux entre la France et le reste du monde.

Toutefois, il justifie son abstention pour avoir « entendu plusieurs versions concernant les échanges éventuels sur la viande bovine dont sincèrement aucune version, à ce jour, n’a véritablement éclairé la représentation nationale au moment du vote. C’est notamment pour cette dernière raison précise que je n’ai pas voté l’accord et que je me suis abstenu. »

Auteur: gfumex

Mots-clés:

Partager cet article :

2 commentaires

  1. Dommage, d’une absence de prise de position…Politique de l’autruche regrettable….

    Répondre
  2. Donc le parlement a opiné sans connaitre l’accord !

    Donc le parlement n’a plus les moyens de choisir.

    Comment appelle-t-on un régime qui ne peut pas décider en toute connaissance de cause ?
    Qui se fait manipuler par le premier valet de la ploutocratie ?

    J’ai une proposition de nommage de cette dictature – ah pardon le gros mot m’a échappé.
    Et quelques idées d’actions de résistance.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.