Le CAM 8 MARS pour les droits des femmes soutient le Planning Familial

 

Dans un communiqué de presse, le Comité d’Action Mutualiste (CAM) 8 MARS pour les droits des femmes (*) se mobilise pour soutenir le Planning Familial qui est depuis le 18 août 2022 victime de fortes attaques à la suite d’une affiche présentant « un homme trans enceint ».


Le Planning Familial affirme dans ses statuts l’importance du droit pour chacune et chacun de vivre
sa sexualité dans le respect des différences, de la responsabilité et la liberté des personnes.

L’importance des actions de terrain

Le Planning Familial est une association historique essentielle pour les droits des femmes. Il est aussi
un mouvement féministe, d’éducation populaire et militant qui prend en compte toutes les
sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement ainsi que l’éducation à la sexualité.

Il dénonce et combat toutes les formes de violences et de contraintes envers les femmes, lutte contre
toutes les discriminations, les inégalités sociales et s’engage dans la prévention du SIDA et des
Infections Sexuellement Transmissibles.

C’est pour une société plus juste, fondée sur l’égalité entre les femmes et les hommes, la mixité et la laïcité que le Planning Familial a placé son action.

Soutien au Planning Familial

Notre Comité soutient le Planning Familial d’abord parce qu’il attache une importance au droit
constitutionnel qu’est la liberté d’expression et que c’est bien une affiche de communication qui a
réveillé les attaques. Mais nous sommes d’accord que la problématique est bien plus profonde que
cela : il est important de défendre les droits de tout être humain, quel que soit son genre, mais aussi
son accès à la prévention et aux soins. Nous souhaitons mettre en avant le formidable travail de
terrain fait sans discrimination et avec professionnalisme par les associations. Il est si important
aujourd’hui de protéger les différentes conquêtes, durement obtenues par le passé, comme le droit à
la contraception, à l’IVG et bien d’autres.

L’intervention en milieu scolaire

Nous souhaitons aussi saluer les interventions adaptées des associations, dont le Planning Familial, en
milieu scolaire(écoles, collèges et lycées) sur la thématique « Eveil à la Vie Affective et Sexuelle ». Ces
interventions permettent d’aborder en dehors du thème central de la sexualité, d’autres thématiques
aussi importantes comme l’amour, l’amitié, le respect, l’égalité, les violences. Il est important que les
jeunes puissent continuer à bénéficier de cet éveil à une connaissance vitale pour une vie la plus
épanouie possible.

Rappelonsnous que 122 femmes ont été tuées en France en 2021

Tuées sous les coups de leur conjoint ou exconjoint (hausse de 20 % par rapport à 2020).

Il est important de permettre aux associations comme le Planning Familial, de pouvoir intervenir comme il est prévu, en milieu scolaire. Plus les questions de violence sont abordées jeune, plus la prévention est efficace.
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits
des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devez rester vigilantes
votre vie durant ». Simone de Beauvoir

 
(*) Le Comité d’Action Mutualiste 8 MARS, pour les droits des femmes a été créé il y a 9 ans en Haute
Savoie, pour donner la parole aux femmes, à leurs revendications, qu’elles soient d’ordre
professionnel, privé, familial et/ou en lien avec la santé et ce afin d’agir pour leurs droits.

Il est ouvert à toutes celles et tous ceux qui veulent apporter leur contribution et/ou agir pour cette
belle cause.

Il est porté financièrement et politiquement par la Mutuelle de France Unie et l’Union des Mutuelles de
France Mont Blanc.


Contact : Véronique SALAMAN

06 74 94 06 76

v.salaman@mutuellesentis.fr
 

Auteur: librinfo74

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.