La Zad de la colombière s’installe. Un pique nique citoyen est prévu ce dimanche 21 novembre

Les activistes de XR occupent le bois de la colombière et en font leur lieu de villégiature. Un peu froid pour la saison mais leur détermination leur donne du chaud au cœur et de la détermination à l’ouvrage.

Les « rebelles » occupent les lieux en permanence, et profitent du temps sur place pour se former à grimper aux arbres et à la connaissance des espèces et des biotopes à protéger. Grâce notamment aux Zarbristes de Save The Cèdres à Thonon, les structures perchées se multiplient et augmentent la résistance face à une éventuelle intervention policière. Les renforts fleurissent, arrivant de Chambéry, Poitiers, Grenoble, de Suisse et même d’Allemagne.

La police et la gendarmerie sont venues sur place, et ont placé des barrages sur la route du col.

 

Pour l’instant, le Préfet n’a pas encore signé la DUP

Si le feux vert est donné par la préfecture malgré la mobilisation et son impact médiatique, il s’exposera à la gestion d’une évacuation musclée dont le bénéfice retiré représenterait seulement quelques jours de travaux.

 

Les collectifs préparent des recours juridiques.

Ceux-ci commenceraient si les travaux de défrichement sont engagés. Déjà ils ont mis en ligne une cagnotte pour financer les procédures.

 

La mairie espère passer en force

D’après les calendriers prévus par la mairie, tout aurait été prévu pour démarrer les travaux au plus vite.

 

Pique nique citoyen ce dimanche 21 novembre

Les « zadistes » appellent les citoyens à renforcer les liens avec les autres formes de mobilisation et à réfléchir sur des alternatives à une retenue. Visite des lieux, chasse aux trésors, serment de Planté de Bâton, arts plastiques…

Cliquez ici pour plus d’informations

 

Malgré le froid, l’humidité et les tentatives d’intimidation, les zadistes sont déterminé⋅es  à protéger le bois de la Colombière de la destruction jusqu’au 30 novembre.

Auteur: gfumex

Mots-clés:

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.