« La (très) grande évasion » de Yannick Kergoat, un documentaire éclairant sur l’évasion fiscale

Bravant les intempéries, un public très motivé s’est déplacé au cinéma ”Le Parnal” à l’invitation d’ATTAC 74, pour découvrir en avant première le nouveau documentaire de Yannick Kergoat, ”La (très)grande évasion”.

On se souvient du précédent documentaire, les nouveaux chiens de garde, réalisé avec Gilles Balbastre, documentaire filmé au vitriol qui a défrayé la chronique. 

Ce nouveau documentaire très fouillé permet au spectateur citoyen de découvrir les arcanes d’un  système de fraude fiscale touchant les plus fortunés avec la complicité des élus de tous bords.

Ce film fait sauter la chape d’opacité qui recouvre les paradis fiscaux et met en lumière les méthodes frauduleuses qui permettent de placer des milliards d’euros exemptés d’impôts.

Cet argent volé aux contribuables crée cette dette colossale que les citoyens doivent rembourser, soumis à l’austérité. :  blocage des salaires, réduction du financements des services publics.

On pourrait être rebuté par un sujet peu ”glamour” et porteur d’un discours très technique. C’est pour éviter cet écueil que yannick Kergoat et Denis Robert ont réalisé un film vivant qui tient le spectateur en haleine, avec  une succession d’interview pertinentes et des passages récréatifs  : 

Yannick Kergoat explique que pour exister, ce film aura besoin du soutien des citoyens :

Auteur: gfumex

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.