La présence de l’équipe d’Israël au tour de France contestée sur le plateau des Glières.


Au passage aux Glières de l’équipe d’Israël du tour de France, les spectateurs découvrirent la banderole déployée par une poignée de militants de l’Afps* de Haute-Savoie, porteurs du tee shirt « Israël Hold Up Nation ».

Par leur présence, ces militants ont voulu dénoncer l’opération de blanchiment de la politique coloniale israélienne à travers la participation de l’équipe « Israël Start Up Nation ».

Roland Fichet, président départemental, précise qu’ils sont montés sur le plateau des Glières avec les navettes du Conseil Départemental : « Nous avons accroché notre banderole « Stop Annexion » en bordure de la « Fan Zone » avec l’affiche sur le champion cycliste palestinien Alaa Al Dali amputé en 2018, suite au tir d’un sniper israélien,  lors de sa participation à la marche de Gaza pour le droit au retour. »

 

Les Glières, un haut lieu de résistance des peuples pour la liberté

Ce haut lieu de la résistance a été choisi par cette association humanitaire pour sa participation régulière aux rassemblements du CRHA (citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui).

Roland Fichet précise qu’en 2019 Sarah Katz (participante à la flottille pour Gaza de 2018) et Dareen Tatour (poétesse arabe israélienne plusieurs fois emprisonnée par l’occupant israélien pour ses écrits). avaient pris la parole sur le plateau : « Nous avons reçu un bon accueil de la part du public présent qui n’a pas compris que les services du département nous demandent au bout d’une heure de retirer notre banderole car le « plateau des Glières est un lieu à préserver de toute action militante »..   

Il nous a été affirmé qu’ils s’attendaient à notre action et que de toute façon nous ne passeront pas dans les médias. Ce que nous avons compris face au manque d’intérêt que nous ont portés les journalistes du « Dauphiné Libéré » présents (à moins que le DL de demain vendredi parle de notre présence?) et l’absence de réponses à nos mails des autres médias (sauf Librinfo)


Le conseil Départemental a transformé ce haut lieu « sacré » de la résistance en une opération de communication.

Selon Roland Fichet : le conseil départemental n’a pas lésiné sur ses moyens en faisant monter de nombreux car d’écoliers auxquels ont été distribués casquettes et drapeaux du département pour soutenir les coureurs.
Et sur grand écran, le président du conseil départemental a été interviewé par télé 8 Mont blanc dans la zone VIP.

Les forces de l’ordre ont voulu s’opposer à la présence de ces militants
 

Selon Roland Fichet, les militants de l’Afps ont été obligés « de jouer au chat et à la souris » avec leur banderole face aux gendarmes et aux policiers en civil « qui ne nous lâchaient pas ». Nous l’avons déployée à nouveau lors du passage des coureurs et notamment face aux véhicules de l’équipe « Israël ».
Il est à noter que cette action a été  menée sur tout le parcours du tour de France par les groupes locaux de l’AFPS.

Afps*: Association France Palestine solidarité

Auteur: gfumex

Mots-clés: Afps, équipe, Israël, Tour de France

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.