La gestion de la pénurie des vaccins est une grande réussite pour le Préfet et le directeur de l’ARS de Haute-Savoie

           Alain Espinasse, Préfet de Haute-Savoie et Luc Rollet, Directeur ARS 74

Pour Alain Espinasse, Préfet de Haute-Savoie et Luc Rollet, Directeur de l’ARS 74, la campagne de vaccination réalisée à ce jour en Haute-Savoie est une réussite.

Effectivement, installer en quelques jours 15 centres de vaccination, dont 9 « grands publics » pour les plus de 75 ans et les personnes vulnérables, a été un tour de force.

Rendre opérationnel les hôpitaux publics et les médecins libéraux – tant pour installer les centres de vaccination que pour gérer efficacement les doses de vaccin en respectant les conditions draconiennes de conservation à – 70°, et en évitant tout gaspillage – mobiliser du personnel médical, avec le renfort des moyens du Conseil Départemental, la mise à disposition de locaux par les collectivités territoriales, ont permis la mise en place de la logistique demandée par le gouvernement.

 

La gestion d’une pénurie

Mais quand on découvre que les inscriptions pour les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes vulnérables sont saturées jusqu’au 14 février, que le peu de vaccins disponibles sont stockés pour assurer la deuxième injection, et que 3 000 personnes sont en attente de rendez-vous, on ne peut pas parler d’une complète réussite malgré la mobilisation exemplaire des autorités départementales, mais de la gestion d’une pénurie.

Un mot qui dérange aussi bien le préfet que le directeur de l’ARS :

 

Auteur: gfumex

Mots-clés: Annecy, ARS, covid19, Haute-Savoie, Préfecture 74, vaccination

Partager cet article :

2 commentaires

  1. C’est fantastique. Ces hauts fonctionnaires en sont à se féliciter d’un ratage. Cela devient ubuesque. Il est vrai que l’on assiste à tout, jusqu’à un premier Ministre sommer de s’exprimer depuis l’Élysée, une première sous la 5éme République. Quand à la mise en place des centres de vaccination, le préfet et le directeur de l’ARS, n’ont pas à se féliciter, ils ne font que leur travail.

    Répondre
  2. Je ne commenterai même pas ce qui tourne autour de la vaccination qui est le problème des élus et de Bigpharma. La santé ne relève pas que des causes physiques mais d’un ensemble de conditions de vie qui la soutienne et ILS n’en ont cure … Pour EUX, c’est juste un business et/ou du pouvoir. Mais je ne comprends vraiment pas comment il est possible que tant de citoyens.nes et de scientifiques/médecins (ceux qui le font sont ostracisés …) ne le crient pas haut et fort. LES MéDECINS DOIVENT POUVOIR SOIGNER LES MALADES AVANT QUE CELA NE DéGéNèRE ET QUE CES DERNIERS FINISSENT AUX SOINS INTENSIFS … c’est juste du bon sens ! Et les moyens, en amont déjà (syst. immunitaire)et en automédication, ensuite, quand on s’y intéresse, sont PRIMORDIAUX ET EFFICACES (sauf, bien sûr en cas de comorbidité, pathologies annexes … et, à ce moment, c’est au médecin de pouvoir soigner son patient/client, qu’il connaît!). Y en a marre de ces tergiversations, de ces faux problèmes, de cet ASSERVISSEMENT aux diktats des gouvernements et de leurs complices, qu’ILS tentent de faire passer pour du CONSENTEMENT, Michèle, 75 ans, très en colère et rebelle !

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.