La Confédération nationale du logement des Savoie regrette que le logement soit le grand perdant du plan de relance

A Chambéry le Haut, les représentants des amicales CNL des Savoie réunis en Assemblée Générale

Ce mardi 29 Septembre, présidée par Jocelyne HERBINSKI, l’Assemblée Générale de la fédération CNL des Savoie a dressé le bilan de l’année 2019 et préparé les axes d’actions pour cette fin d’année 2020 et 2021.

Les interventions ont montré que tant en Tarentaise, ARLYSERE, Bassin Chambérien, Maurienne Bassin de Faverges, Léman, les bailleurs sociaux sont en pleine réorganisation. Suite à la loi Elan et aux mesures gouvernementales, les bailleurs  ont tendance à être moins réactifs aux réclamations des locataires et augmentent les charges locatives par le biais de nouvelles imputations.

Une alerte est lancée par Mme HERBINSKI sur ce constat et chaque amicale sera très vigilante et fera des vérifications des charges locatives après la prochaine régularisation.
Les plateformes téléphoniques mises en place chez les bailleurs sociaux, ne permettent pas d’être réactifs aux demandes au quotidien des locataires : stress des locataires, et le service rendu se dégrade.

La disparition de la quittance papier est en route chez certains bailleurs (ex HALPADES aux Passereaux à Faverges, pour les locataires en prélèvement automatique du loyer) sans prévenir.

 

Le désengagement de l’état dans le financement du logement social est largement engagé

Le logement, est le grand perdant du plan de relance avec une absence totale de prise en compte du besoin urgent de construction. 2 millions de ménages attendent un logement, et l’état ne débloque pas 1 euro. C’est irresponsable.

– institution de la RLS (réduction du loyer de solidarité) pris sur le budget des bailleurs sociaux pour financer les APL,
– absence de financement de l’état au fonds national des aides à la pierre,
– ponction de la trésorerie d’Action Logement de 500 Millions € en 2019 et de 1 Milliard € annoncé en 2021,
– réduction de la participation des entreprises en faveur du logement des salariés,
– vente en bloc d’immeubles HLM,
– regroupement d’OPH au sein de SEM et de SAC (société anonyme de coordination) qui conduit à des réorganisations au sein des personnels et de nouvelles formes de décisions par l’introduction d’actions à leur capital, modifie les conseils d’administration, affaiblit la représentation des locataires, éloigne les locataires du lieu de décision (ex BATIGERE en Maurienne qui regroupe 180 logements et a été rattaché à BATIGERE à METZ avec une concertation locative à Lyon).
– passage en comptabilité privé de nombreux bailleurs sociaux entrainant des charges supplémentaires.

 

La COVID 19 et ses conséquences

Des locataires dans ce contexte d’épidémie sanitaire, rencontrent des difficultés financières.
Pour que le logement demeure un droit pour tous et pour éviter les expulsions, la CNL réussit à imposer chez des bailleurs sociaux l’élaboration d’une charte d’engagements en faveur des locataires en fragilité économique.

C’est le cas à Cristal Habitat, Haute- Savoie Habitat, Léman Habitat et bientôt HALPADES malgré des hésitations de ce bailleur.

La CNL fera dans le cadre du projet de loi des finances 2021 des propositions pour défendre l’intérêt des habitants, des locataires et redonner toute sa place au monde HLM si précieux.
Le rapport moral, le rapport d’activités, le rapport financier 2019, la composition du Conseil de la fédération CNL des SAVOIE ont été approuvés.

 

La Confédération nationale du logement des Savoie , réunie en AG demande la revalorisation des APL
Elle demande d’envoyer au Président de la République la carte postale CNL « Revaloriser les APL pour que la crise sanitaire ne devienne pas une crise sociale ».  Cett carte est à disposition dans les locaux de permanence et auprès des bénévoles CNL.

 

Les amicales CNL appellent les locataires à les rejoindre en adhérant

26 € par an avec 10 numéros du journal CNL logement et famille.

– en reconnaissance du travail des bénévoles qui défendent les locataires à tous les niveaux des territoires,
– pour associer les locataires à la démocratie locale et le vivre ensemble,
– faire entendre sa voix et ses revendications

 

Pour contacter les amicales de la CNL des Savoie

cnl.savoie@wanadoo.fr et tel : 04 79 85 25 42

(permanences à Chambéry à la Maison des Associations 67 rue Saint François De Sales les lundi et vendredi de 14h à 18H et le Mardi matin de 9H à 12H à Chambéry le Haut 125 rue du Macônnais )

Albertville- Ugine- Moutiers- Faverges 

permanence Tour 1 STE THERESE au RDC le Mardi de 16h30 à 18H30 Tel. 04 79 32 74 68

cnlugine@laposte.net ou confederationnationaldulogem.c@bbox.fr

Auteur: Catherine BONDI

Mots-clés: AG CNL, CNL SAVOIE

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.