La CGT, la FSU et Solidaires appellent à la plus large unité le 8 octobre contre la réforme des retraites

De gauche à droite : Jean-Claude Lardeau et Michel Lombart de la FSU, Samia Chetibi et Pascel Arnould de la CGT, Roland Fichet de Sud-Solidaires

Lors de cette conférence de presse, les représentants syndicaux ont délivré les slogans de la manifestation du 8 octobre à Annecy,  : « Pour de véritables négociations concernant les régimes de retraites. »

Chaque syndicats a décliné ses priorités

Quel engagement de la CGT ?

Elle affirme son rôle à jouer pour la transformation de la société face aux inégalités et la construction d’une justice climatique et ceci en lien avec les autres syndicats, les associations, les collectifs de jeunes qui se mettent en marche pour le climat. Ceux-ci se battent pour leur avenir, face aux politiques néfastes, aux problèmes nombreux et graves que ce soient les gaz à effets de serre, les émissions de carbone, le réchauffement climatique, aux incohérences du système dans les déclarations de nos politiques.

« On n’en finirait pas de citer de nombreux exemples. Prenons la question des transports : on ne cesse de modifier l’organisation du système ferroviaire, de réduire les moyens (fermeture de guichets, de lignes de train), au profit des autoroutes, pour l’ouverture à la concurrence. Tout est fait pour qu’il n’y ait pas de report modal route/rail. De plus, de nombreux postes de distribution des billets seront fermés en ce qui concerne les TER. Les services seront « externalisés » vers les bureaux de poste, des commerçants etc…
Tout cela ne fera qu’augmenter la pollution des vallées de la Haute-Savoie et diminuer le pouvoir d’achat. L’exemple significatif est celui du Groupe Danone concernant le transport des eaux d’Evian. Il s’effectuait au moyen de 8 trains complets. Ainsi, il y a 4 ans : 40% du transport se faisait par la route et 60% par le train. On va dorénavant passer de 150 à 250 camions. C’est une désorganisation totale du transport public, sans compter les pollutions et les coûts. C’est aussi une lutte continuelle pour rétablir des lignes SNCF afin d’assurer et satisfaire les besoins des voyageurs, du fret et pour des prix abordables. »

 

Sud Solidaires : Faire face au mécontentement

« Il y a nécessité de construire une vraie intersyndicale pour les futures mobilisations en France et dans le monde. La question des retraites touche tout le monde et les concertations avec le gouvernement n’ont rien donné, car celui-ci veut en réduire le coût. Alors, il faut être prêt pour le 8 Octobre devant la Préfecture. A noter que FO a décidé de manifester nationalement le 21 Septembre.

 

FSU : Nécessité d’être partie prenante les luttes en cours et à venir

Depuis plusieurs années la FSU s’est engagée et ceci en dépit des pressions. Récemment, ce fut le cas avec le BAC, la réforme des lycées, les suppressions et manques de postes en particulier de professeurs principaux. « Il était important de répondre aux appels de la jeunesse, de les sensibiliser sur les questions d’ordre écologique, de développement durable, de transport dans le département. Bien sûr être aux côtés des organisations syndicales, car toutes les annonces, projets gouvernementaux ont pour objectifs de transformer nos institutions publiques, de remettre en cause la Sécurité Sociale, le système de retraite. Il y a des atteintes profondes à la démocratie et cela provoquera de profondes inégalités et injustices. »

 

Mais alors, comment mobiliser l’opinion publique ?

« On peut s’appuyer sur les jeunes, les Gilets Jaunes qui ont été un déclencheur. Des prises de conscience se font et sont en train d’évoluer pour construire des convergences, car, on ment aux gens et ils s’en rendent compte.

Agissons avant qu’il ne soit trop tard.

L’exemple de la Norvège et de la Grèce peut constituer une alerte ! »

Auteur: Colette CHARLET

Mots-clés: CGT, FSU, retraites, Sud Solidaires

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.