INSUPPORTABLE ! Dorénavant, nous serons fichés par la police et la gendarmerie pour nos opinions politiques, appartenance syndicale et données de santé

Une nouvelle marche contre l’atteinte à nos libertés vient d’être franchie par le conseil d’État qui vient de valider le 4 janvier les trois décrets qui élargissent les possibilités de fichage.

Dorénavant, les policiers et les gendarmes pourront faire mention des « opinions politiques », des « convictions philosophiques et religieuses », de « l’appartenance syndicale » et des données de santé.

Auteur: librinfo74

Mots-clés:

Partager cet article :

5 commentaires

  1. Intolérable ❗️

    Répondre
  2. Putain mais c’est HONTEUX Nous sommes en Pays libre et Libre d’expression , Macron et ta suite ‘ les Dictateurs , ont tous ‘mal fini

    Répondre
    • On a voté pour ces larbins d’un système foutu.
      On est donc foutu.
      L’élite DOIT rester maitresse du pouvoir (on a jamais vu des a-démocrate lacher le pouvoir), donc comme elle est épouvantable, elle doit se fasciser dans une dictature dure.
      L’ennemi ce sont les gueux, 99% de la population.

      A un moment il faut choisir.
      On eut eu quasiment la même chose avec Fillon (peut etre en pire vu ses ‘qualités’). Il suffit de regarder sa prestation devant le MEDEF pour s’en convaincre. Idem avec Lepen évidement.
      La seule possibilité était LFI avec JLM (qui a aussi des défauts, comme tout le monde, mais certainement pas la tendance au fascisme).
      On a choisi ou laisser faire ..
      c’est notre faute à presque tous.

      vae victis

      Répondre
  3. Mobilisons nous nombreux samedi 16 décembre contre les lois liberticides à l’appel du collectif contre la loi « sécurité globale ».

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.