LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

« In Annecy mountains » en patois globish, ça cartonne.

Dans le magazine de l’agglomération, le « Grand Annecy », il ne faut pas lire seulement la page 15, page publicitaire (cf. article de librinfo74) éhontée en faveur d’un centre des congrès qui défigurerait la presqu’île d’Albigny, il faut aussi ne pas rater la première page où figure l’édito du président de la ville nouvelle, M. Jean-Luc Rigaut.

« «In Annecy Mountains»: c’est désormais en ces termes que notre territoire rayonnera au-delà de ses frontières !.. »

C’est un phénomène bien connu, quand un peuple est colonisé, il adopte le langage du colonisateur. Et quand il est assez stupide pour être fier de sa dépossession il délaisse sa langue et sa culture, dont il a honte, et fait étalage avec pédanterie de son avancement dans la soumission.

Selon la constitution, la langue française est pourtant la langue officielle de la république.

Après nous avoir dépossédés, de manière terriblement violente, de la démocratie de décider au niveau des communes, voilà qu’on nous impose de parler la langue de l’Empire, dans la négation complète de l’article II de la Constitution et de la loi Toubon qui interdit ce type de dénomination.

La langue française n’a pourtant pas à rougir de son histoire, de sa littérature, de ses poètes, de tous ceux qui l’ont utilisée avec passion pour résister à toutes les occupations, à toutes les tentatives d’asservissement.

Quelle misère qu’un élu censé représenter le contrat républicain éprouve le besoin de vendre notre région comme une savonnette et tombe, pour ce faire, dans cette flagornerie au pouvoir économique qui préfère, évidemment, la langue de Trump à celle de Victor Hugo !

 

 

 

 

Auteur: librinfo74

Mots-clés: langue française

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.