Il Traditore

Ce 23 septembre, lors de la cérémonie d’ouverture du Festival « Annecy Cinéma italien », avant la projection de l’excellent film de Marco Bellochio « Il traditore »,  Dominique Puthod, maire délégué d’Annecy, a déclaré ouverte cette 37ème édition.

Dominique Puthod, qui s’est réjouit sur scène de la longévité du festival du film italien – lui qui avait programmé sa disparition en lui imposant une périodicité bisannuelle – a peut-être trouvé une ressemblance dans le film de Bellochio, avec un des personnages que Buscetta, le repenti, qualifie plusieurs fois de ”hypocrite”.

Salvador Garcia a tenu à citer dans son intervention les fondateurs du festival, Pierre Todeschini, Daniel Sonzini et Jean Gili. Des noms qui auraient mérité une ovation dans le public.

Au delà de cet épisode peu flatteur pour la ville d’Annecy, il nous reste à nous, les amoureux du festival du cinéma italien, de se réjouir de son futur essor grâce à l’engagement de toute l’équipe de Bonlieu scène Nationale, sous la direction artistique de Francesco Giai Via et générale de Salvador Garcia.

 

 

 

 

 

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.