LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

Gérard Fumex, journaliste à librinfo, cité à comparaitre devant la justice pour avoir couvert un évènement

Le projet de loi sur la sécurité globale menace dangereusement le droit à l’expression et à l’information. Notre journaliste de librinfo, Gérard Fumex, vient d’en faire les frais. Une façon d’anticiper la loi non encore votée

Récupéré chez un huissier de justice, Gérard Fumex découvre un citation à comparaître devant le tribunal de police pour « avoir pénétré en compagnie de 15 autres individus sur le site de l’aéroport d’Annecy, côté piste, en escaladant la clôture et déployé ensuite des banderoles » !!

En fait, notre journaliste a couvert pour notre média un évènement organisé par un groupe de militants appartenant au mouvement « X.R. » (Extinction Rebellion) et aux « Amis de la terre ». Pour en avoir la preuve, il vous suffit de lire les articles :

« Deux journalistes auditionnés par la gendarmerie pour avoir couvert l’action de XR sur l’aéroport de Meythet ».

« Moins d’avions et plus d’oignons sur l’aéroport de Meythet. XR appellent les citoyens et les élus à se mobiliser »

 

Un escabeau pour franchir la clôture

Le 12 septembre 2020, un communiqué de presse envoyé au média en ligne ”librinfo74.fr” ,donne rendez-vous à notre journaliste pour rencontrer des militants d’XR décidés à mener une action politique.
Accompagné par deux militants, Gérard Fumex s’est retrouvé, avec Mathieu Hutin, journaliste à H2O, près de l’aéroport d’Annecy situé à Meythet, lieu de l’action.

Une quinzaine de militants ont franchit la clôture de l’enceinte. Pour assurer leur mission d’information, les journalistes ont suivi les manifestants pénétrer sur les pistes où ils ont déployé des banderoles. Gérard Fumex a pu filmer l’intervention et enregistré des interview. Des véhicules de gendarmes sont arrivés sur les pistes et ont opéré à des contrôles d’identité.

À sa grande surprise, bien qu’ayant signalé sa qualité de journaliste, présenté sa carte de presse, et expliqué qu’il réalisait un reportage, il a été placé au même régime que les manifestants avec contrôle d’identité et déposition en gendarmerie.

 

Ce 24 février, Mathieu Hutin, journaliste à H20, n’ayant pas reçu de convocation, s’en est inquiété auprès de la procureure qui l’a rassuré : il sera aussi convoqué le 23 mars.

 

Dans le même sac

Le plus affligeant, est que la procureure à l’origine de cette citation assimile Gérard  Fumex à un manifestant, puisque les 15 autres prévenus ont reçu la même citation à comparaître avec, mot pour mot, les mêmes chefs d’accusation.

Pourtant, dans sa déposition à la gendarmerie de Meythet, Gérard Fumex a bien expliqué au représentant de la maréchaussée, qu’il couvrait cet évènement en tant que journaliste pour le média en ligne « librinfo. Il a produit sa carte de presse, attestant son statut de journaliste professionnel. On pouvait s’attendre à ce que la procureure prenne le temps de lire sa déposition. Soit qu’elle ne la pas lue, ce qui est une faute professionnelle, soit qu’elle la lue, et dans ce cas, l’affaire est plus grave puisqu’elle n’a pas tenu compte de son statut.

Ainsi, pour le ministère public, le droit d’informer devient un délit

 

Une large mobilisation

Dès que cette citation a été connue, une mobilisation de soutien aux journalistes incriminés a vu le jour.

La coordination 74 « Stop sécurité globale » dont font partie la CGT, la FSU, Libre pensée, Annecy insoumise, le SNJ, libertés publiques, Solidaire 74, Union communistes libertaires74, le POI, Anv-cop21, YouthForclimat, NPA 74, Ensemble, FCPE74, prévoit une manifestation de soutien le 23 mars. ATTAC s’est déclarée solidaire. D’autres doivent suivre. Les élus ont été informés. Guillaume Tatu, journaliste,  maire-adjoint d’Annecy apporte son soutien sans réserve à Gérard Fumex.

Au niveau national, les syndicats de journalistes CFDT, CGT, le SNJ,  apportent leur soutien et seront représentés le 23 mars à Annecy.

Partager cet article :

8 commentaires

  1. quand pense le maire de meythet?
    il est prêt a se mouiller?

    Répondre
  2. Par ce message, j’apporte tout mon soutien à Gérard Fumex et demande l’annulation de cette comparution demandée.

    Répondre
  3. Thonon Ecologie est solidaire de tous, journalistes ou manifestants XR.

    Répondre
  4. Quand je disais basculement vers le fascisme car en en voit TOUS les symptômes avec une fréquence qui s’accroit extraordinairement, je ne me trompais donc pas.
    Les capitalistes n’ont plus que la violence pour défendre leur existence depuis qu’ils n’ont plus rien pour se justifier, le ruissèlement comme la plupart des promesses sont des tromperies de bandits – si faites dans un régime démocratique.

    Soutient sans faille à Gérard et Mathieu comme journalistes et aux manifestants pour leur courage et leur entêtement à lutter contre un régime dévastateur.
    La Constitution leur donne tous les droits de manifester, d’agir même contre les LOIS (comme par exemple par nécessité) contre les actions gouvernementales (on y ajoutera la passivité coupable en toute connaissance de cause) qui pénalisent la population.
    Cause aggravante pour nous élus, ils agissent POUR les ultra-riches au détriment de la population.
    Double cause qui n’est ni hasard ni inévitable mais délibérée.

    Mon impression, je me permets de la partager, la honte de n’avoir pas réussi à contrecarrer cette catastrophe nationale qu’est cette plaie que le pouvoir totalitaire des ultra-riches dans un système non régulé. La sociale démocratie, depuis tous les temps, se mue toujours en ploutocratie.
    Et la ploutocratie en fascisme.
    J’ai honte pour moi et pour ce pays (mais en fait pour une civilisation) où tant de personnes sont aussi éveillées’. Il y a bien calamité.

    Répondre
    • vous avez tout dit bravo

      Répondre
  5. Une certaine dose malhonnêteté intellectuelle sur la fin de l’article ; le statut de journaliste ne dispense pas du respect de la loi. Attendez le jugement. C’est dommage car cette convocation montre l’attention particulière que portent les autorités régionales et nationales aux évènements XR.
    Meilleures salutations

    Répondre
    • Qu’est-ce qui est dommage ? Le droit contre la liberté d’informer ? On peut « attendre » un jugement tout en dénonçant une atteinte à la liberté de la presse. Vous avez raison quand vous dites que les autorités accordent une attention particulière à XR, c’est d’ailleurs tout à fait revendiqué par les mêmes !

      Répondre
  6. Ne pouvant être présent devant le Palais de Justice le 23 mars j’apporte tout mon soutien personnel à Gérard et Mathieu, ainsi qu’au militants d’EX.
    Daniel DEBIOLLES

    Répondre

Répondre à jacques de félice Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.