Gare à la tentation du chaos

Je reprends le titre de l’édito de Denis Sieffert dans Politis

Dimanche soir, de toute façon, c’est soit le Pen soit Macron qui sera élu.

Si nous ne voulons pas ouvrir la porte au fascisme, c’est Macron qui devra être élu.

Donc pas d’hésitation, même avec une pince à linge sur le nez, nous mettrons le bulletin Macron.

Si pas malheur Le Pen était élue, les 66% des électeurs des insoumis qui ont annoncé opter pour l’abstention ou le vote blanc – même s’ils ont toutes les bonnes raisons de le faire – rejoindront la cohorte des électeurs d’extrême droite et des « rouge-bruns »qui voteront Le Pen pour soi-disant recréer le Conseil National de la résistance, dont les résistants ont été, dans leur chair, victimes du fascisme et du pétainisme.

La fracture politique sera béante.

Le régime fasciste s’installera durablement, avec son chapelet de violences policières, d’injustices sociales, de menace de guerre, de collusion avec Poutine, Erdogan, Orban…, tous les autocrates et dictateurs sévissant sur la planète.

Imaginant que c’est par la violence, la guerre civile que nous mettrons en place une société juste et apaisée, ne soyons pas complices du fascisme qui s’installera en France avec la possible élection de Marine Le Pen.

Author: gfumex

Share This Post On

8 Comments

  1. Il est toujours dangereux de jouer à la roulette russe.

    Post a Reply
    • Oui, c’est pour ça que je ne comprends pas les votes perdus au premier tour qui ont choisi ce 2e tour de roulette… Mais encore une fois, passons cette étape ! C’est la suite qui compte maintenant.

      Post a Reply
  2. Bonjour,
    Je ne voterai ni pour l’une ni pour l’autre de ces créatures. Et je ne suis complice de rien : j’ai voté au 1er tour pour virer un des deux et pour le 2e tour, c’est l’autre qui aurait dégagé. Je n’ai pas de leçon à recevoir (je ne parle pas spécialement de toi, Gérard), la mascarade dure depuis trop longtemps. Les gens ont choisi au premier tour, c’était très clair : deux malades à éliminer, il fallait commencer le 10 avril, le 24 c’est trop tard !
    D’autant que là, en disant « Le régime fasciste s’installera durablement, avec son chapelet de violences policières, d’injustices sociales, de menace de guerre »… on parle d’elle ou de lui ???
    Discussion sans fin et un peu inutile : il faut garder nos forces et nos envies pour la suite, il y a un 3e tour à gagner !!! Et cette fois on compte sur l’intelligence de tout le monde.

    Post a Reply
    • J’ai 73 ans et j’approuve Viviane ! Depuis Mitterrand on nous fait voter contre notre gré, on s’est enquillé Chirac, puis Sarkozy, puis Hollande, et on voudrait nous refaire le coup du vote
      Macron, par devoir républicain ??? Les voix des électeurs n’appartiennent pas aux candidats,
      et je ne voterais pas Macron, même si Jean-Luc me le demandait !
      Quand j’étais gamin, un vieux stalinien disait « blanc bonnet et bonnet blanc » !
      Pour ma fille et la planète, j’accepte l’épreuve de force éventuelle, les moutons de Panurge finiront par ouvrir les yeux …

      Post a Reply
      • Les moutons de Panurge et tous les autres citoyens risquent d’ouvrir les yeux sous les matraques des policiers livrés à eux-mêmes en toute impunité avec le concours des milices privées, si Le Pen était élue.

        Post a Reply
      • En Russie chez le copain de Le Pen, quiconque ouvre les yeux et fait mine de manifester part au poste dans la minute qui suit.
        Avec derrière passage à tabac, prison, perte de son boulot…
        Un beau modèle qu’elle a choisi notre amie des chatons.
        Ne jouons pas avec le feu… Même si Macron est tout sauf un exemple…

        Post a Reply
  3. Il ne faut rien attendre du troisième tour, pour deux raisons :

    Si le RN passe, il est prévu que sa réforme majeure, la « priorité nationale », nécessitant une révision profonde la Constitution, qui doit instaurer de fait un état discriminant, raciste se fera par référendum et pas par la voie de l’Assemblée. Le loup est dans la bergerie, des yeux doux, un appât démocratique pour séduire et mettre en place son autorité, anti féministe, minorités sexuelles, liberté de la presse, de manifester, de se syndiquer, personne ne sait vraiment jusqu’où ils veulent aller mais l’histoire du parti et les arrières boutiques indiquent que le masque va tomber très vite si elle est élue. Notre seul « salut », le seul salut des personnes et organisations qui seront visées par ces mesures étant qu’il ne serait pas possible de réformer la Constitution aussi « simplement » par ce moyen. Hors le RN annonce déjà qu’il souhaite que la parole du « peuple » soit plus forte que les instituions, que vas-il se passer alors ? Un Coup d’État ?…

    Et le EM est bien réélu, comment lui disputer l’Assemblée quand toutes les voies de gauches cumulées peinent à dépasser les 30%?… Il est je crois illusoire d’aller chercher les 20% chez les abstentionnistes, dont beaucoup ont choisis d’autres moyens de luttes.

    Pour la liberté de manifester, de s’organiser sans clandestinité, de se syndiquer, de combattre, de défendre une Constitution qui garantit les droits élémentaires et fondamentaux, pour la liberté de la presse et d’expression, pour ne pas mettre en danger grave et imminent celles et ceux qui seraient victimes directes ou indirectes des politiques d’un Parti héritier des heures les plus sombres de l’histoire, il faut utiliser le seul bulletin disponible pour continuer la lutte et construire un avenir meilleur, écologique, social et humain…

    Post a Reply
  4. Demain,je vais voter Macron sans aucun état d’âme ,sans » me boucher le nez » ni « voter de la main gauche »(toujours un peu puéril de dire cela en guise d' »excuses »)
    Ce vote ne sera pas un blanc seing qu’on lui donne et il sait qu’une partie des voix ne lui sera « accordée » que pour éviter LE PIRE;je vote pour de nombreuses raisons :mon rejet total du fascisme dont mes grands parents,mes parents et moi même ont été victimes(parmi tant d’autres qui ont été et sont victimes)),mon soutien aux sans papiers et à un jeune en particulier que j’accompagne en ce moment et dont je finance la survie puisqu’il est sans droits.Pour ces personnes sans papiers,c’est très difficile en ce moment et ça l’a toujours été quelque soit le gouvernement français -et l’opinion publique(!)- mais avec une présidence extrême droite,ce serait IMPOSSIBLE et DANGEREUX pour eux et elles. Donc,non, pour les immigré(e)s de fraiche date ou non,ce n’est pas « bonnet blanc et blanc bonnet »et je voterai aussi pour elles et eux contre le fascisme que représente M Le Pen.
    Cela dit,je continuerai à « lutter » comme je l’ai toujours fait (avec les groupes dont je fais partie) contre la droite;le libéralisme,le capitalisme sauvage que représente Macron.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.