Fin de partie vélocipédiste devant la mairie

 

La piste cyclable, créée à titre expérimental, préemptant une voie routière devant la mairie d’Annecy, a chauffé à blanc les moteurs des riverains, déversant leur fiel (fuel) sur les élus annéciens.

Le maire d’Annecy n’a pas cédé à la pression des maires de la rive ouest du lac qui auraient voulu que la piste cyclable disparaisse immédiatement. François Astorg a décidé que la piste provisoire sera démantelée le 15 septembre, comme prévu.

Cependant, le maire d’Annecy avait déjà calmé le jeu en précisant que des comptages étaient en place pour vérifier les incidences réelles de cette piste sur la circulation des automobiles.

Une réunion avec les maires s’est tenue dernièrement pour les informer des conclusions de l’étude. Il ressort que la piste cyclable n’intervient que très peu dans les formation des embouteillages pendant la saison estivale. Ceux-ci ont été provoqués principalement par l’arrivée en masse des touristes français avec une forte augmentation du trafic automobile sur cette rive du lac, dont de nombreux camping-cars imposants.

Toutefois, la mairie va essayer de supprimer cette piste cyclable contestée en étudiant un plan global de circulation « doux ».

 

De nombreux points noirs subsistent.

Les services techniques vont changer de braquet pour présenter un réseau cohérent de pistes cyclables sur l’ensemble de l’agglo lors de la conférence sur la mobilité prévue début octobre par François Astorg et Frédéric Lardet. Un plan qui devrait supprimer les nombreux points noirs d’insécurité.

Comme l’actuelle majorité veut mettre en avant la démocratie citoyenne, de nombreux cyclistes auront sûrement à cœur de donner leur avis en participant à cette étude

 

Auteur: gfumex

Mots-clés: Annecy, pistes cyclables

Partager cet article :

5 commentaires

  1. je pense que cette piste cyclable etait bienvenue pour tout l ete au vu de l intensite de la circulation des velos et des pietons je l ai meme utilisee tout l ete
    sans elle les gens se seraient vraiment bouscules et blesses
    le traffic de voitures en provenance de sevrier comprenait beaucoup de touristes francaisd autres departements

    la piste provisoire reste cependant etroite et le maire a bien fait a mon sens de l enlever a la mi septembre
    il nous faut des voies cyclables du fait que nous sommes beaucoup plus nombreux a utiliser le velo depuis le confinement
    peut etre reverrons nous cette piste jaune pour le rush de l ete prochain si les choses ne peuvent etre ameliorees autrement
    c etait une mesure efficace pour l ete

    Répondre
  2. Surtout ne pas la supprimer, la traversée par le pont des Amours était dingue comme que le passage devant la mairie et le pont du Thiou.
    On l’attendait depuis l’an 2000 !!

    Répondre
  3. Annécienne depuis 71 ans et habitant le centre, cycliste depuis toujours, il me tient à cœur de conserver de l’espace pour les cyclistes qui ne polluent pas, sont silencieux et vont dans le sens de l’histoire qui est de réduire le réchauffement climatique.
    Il se trouvera toujours des détracteurs contre ce projet de plus d’ouverture aux cyclistes. Restons dans l’esprit du temps.
    Pour l’instant, les automobiles ne me semblent pas lésés par cette ouverture. Ouvrons la ville à plus de respiration, de partage et de mieux être et donc de mieux vivre pour tous.
    J’ai également une automobile qui me sert uniquement pour les trajets hors ville.
    Il serait bien de revoir des stationnements hors centre à moindre coût pour l’ensemble des citoyens.
    Le précédent Maire avait commencé ce travail d espace pour les cyclistes.
    Continuons à aller dans ce sens, c’est la voie de la sagesse.
    Salutations et bon courage.
    MPH

    Répondre
  4. Vus les bouchons automobiles 365j/an, alors qu’il y a bien moins de cyclistes en hiver, il est bien vu de démonter la piste au 15 sept.
    Mais pourquoi ne pas CREER UNE AUTRE PASSERELLE à côté du pont du Libellule pour les vélos ? Idem pour une passerelle à côté du pont des amours (les vélos à pied, et les rollers au milieu des piétons et des photographes, c’est pas génial).
    Les ponts existants ont environ 50 ans, quand il n’y avait peu de circulation auto, pas de touristes… Il est temps d’investir un peu et d’agrandir l’espace pour tous, au lieu de toujours réduire cet espace automobile et créer des bouchons.

    Répondre
  5. Pour caricaturer, Les piétons et les cyclistes sont renvoyés dos à dos à se disputer des espaces réduit à certains endroits, et le plus gros de l’espace bétonnée à coté est réservé aux véhicules lourds, pas moyen d’en discuter semble t’il pour leurs « ayant droits ». Cet état d’esprit est celui du 20eme siècle, ou l’on voyait tout l’espace public autour des véhicules personnels motorisés, toujours plus gros. On peut parler là du vieux monde. Mais ce vieux monde est aussi souvent celui qui croit que les réformes se font forcement par une poignée de « sachants » en contraignant la majorité des ignorants réfractaires au changement… Ils seront donc d’accord avec l’idée que si l’on ne contraints pas les véhicules lourds, ils continueront de réclamer plus de place au détriment du reste des modes de transports. Preuve en est que depuis des décennies, on continue de bétonner plus d’espace pour les automobiles, leur donnant plus de confort, et qu’il y en a donc de plus en plus, ne résolvant jamais à termes les embouteillages. Ce vieux monde sera donc sûrement ravi que le 21eme siècle puisse apporter des modes de gouvernances plus démocratiques, plus à l’écoute des citoyens, et plus intelligents collectivement en somme, pour que l’on de se contente pas de penser qu’il faille être juste contraignant et autoritaires. Et pour être un peu moralisateur: La voiture n’est plus un espace de liberté personnels, mais un véhicule empreinté sur des espaces partagés avec tous.

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.