18ème rencontres du film des résistances du 4 au 16 novembre 2018

Plaquette à télécharger

Cliquez pour découvrir les films du festival

 

Cliquez sur les salles, pour voir le programme quotidien des films

du dimanche 4 au vendredi 16 novembre 2018 :

 

Vallée de Thônes

Cinéma Edelweiss à Thônes

Salle des fêtes de Thônes

Musée Morette-La Balme de Thuy

 

Annecy, bord du lac

La Turbine Cran-Gevrier

Le Rabelais-Meythet

Faverges-La soierie

Auditorium de Seynod

Doussard Ciné village

Talloires

St Jorioz Ciné-Laudon

Cinemathèque Veyrier

 

Autres salles

Cinéma cinétoiles Cluses

Passy Plateau d’Assy

Sciez

Naves Écoles

Le Parnal

St-Genix-sur-Guiers Atmosphère

Auteur: librinfo74

Partager cet article :

1 commentaire

  1. Je vous signale un festival de cinéma susceptible de vous intéresser nombreux documentaires et films de qualité,
    restauration possible sur place (réservation conseillée)…
    >
    > Festival du cinéma rural du 6 au 11 novembre…
    > Recommandé pour les anti-ogm et autres faucheurs volontaires le samedi 10 à 14h30 « Histoires de la plaine »
    > ou les affres du Soja ogm en Argentine avec la réalisatrice, Christine Séguezzi pour un débat en fin de projection…
    > Et bien d’autres documentaires ou films sélectionnés spécialement pour les résistants d’hier et d’aujourd’hui….
    > Espérant que vous veniez faire un tour à votre convenance….
    > Salut à tou(te)s

    > Dominique
    >
    >
    >
    > Le Festival de La Biolle, c’est du mardi 6 au dimanche 11 novembre.
    > À l’affiche, des documentaires proposant des rencontres vivifiantes avec des paysans passionnés d’ici ou de campagnes plus lointaines (Tunisie, Calabre…), avec un artisan pêcheur irlandais en lutte contre Bruxelles et des citoyens voulant vivre et consommer autrement… ou des histoires tragiques de la plaine argentine.
    > Les fictions au programme vous font découvrir de beaux personnages.
    > Les élèves du secteur ne sont pas oubliés. 4 films leur sont offerts.
    > Et comme chaque année, des invités, des échanges, des débats…
    >
    >
    > Le festival vous propose de belles rencontres avec les invités qui accompagnent les films.
    > II accueillera sept réalisateurs.
    > – Franck Serre, un jeune réalisateur normand, présentera son film « La guerre des moutons » qui raconte l’affrontement d’éleveurs dans les « prés-salés » de Normandie.
    > – Fabien Rabin, le co-réalisateur et cadreur de « Trait de vie » accompagnera son film sur les paysans hors norme qui travaillent avec des animaux de trait.
    > – Cécile Iordanoff, la réalisatrice du documentaire « Un hiver avec les garçons » qui raconte l’accueil de migrants par des bénévoles dans une petite commune rurale sera présente. Ellefaisait partie du groupe de bénévoles et a filmé cette expérience bouleversante.
    > – Habib Ayeb accompagnera son film « Couscous, les graines de la dignité » où des fellahs analysent la politique de dépendance alimentaire poursuivie par tous les gouvernements en Tunisie. Le débat promet d’être passionnant avec cet enseignant-chercheur géographe qui est spécialiste de la question de l’eau et de la souveraineté alimentaire au Maghreb et au Proche-Orient.
    > – Christine Seghezzi sera à La Biolle le samedi. Elle présentera d’abord « Histoires de la plaine », son dernier long métrage qui filme les rescapés d’un hameau argentin dévasté par la culture intensive du soja.
    > En soirée, elle accompagnera « Nul homme n’est une île », le film de Dominique Marchais qui fait découvrir des hommes et des femmes qui, en Europe, travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie. Car elle a été collaboratrice artistique du réalisateur pour ce film.
    > – Sébastien Majonchi présentera son documentaire « Les chemins de travers » qui raconte les itinéraires croisés de 6 personnes des monts du Lyonnais qui veulent faire bouger les choses.
    > – Mathilde Syre, une jeune réalisatrice savoyarde habituée du festival expliquera son projet « La vie des hauts » qui valorise des initiatives citoyennes locales.
    > D’autres invités également :
    > – Jacques Morel, enseignant en économie de l’aquaculture et des pêches à l’ISETA (Institut des Sciences de l’Environnement et des Territoires d’Annecy) et Henri-Georges Brun, président de la Maison de l’Europe d’Albertville et de la Savoie débattront avec les spectateurs après « Des lois et des hommes », un film qui raconte le combat acharné d’un artisan-pêcheur irlandais contre les réglementations européennes.
    > – Simon Duisit, maraîcher bio travaillant avec un âne et Patrick Gautier, responsable des collectes hippomobiles au sein de la société Trialp spécialisée dans le tri et la valorisation des déchets témoigneront après « Trait de vie ».
    > – Daniel Frison, professeur de cinéma, cinéphile passionné et passionnant accompagnera « Mandarines », un huis clos qui dénonce l’absurdité des conflits interethniques.
    > – Toute l’équipe du film « Les chemins de travers »(protagonistes et techniciens) sera présente le dimanche.
    >
    >
    > 3 fictions ne sont pas accompagnées mais vous pourrez en discuter lors des nombreux moments conviviaux proposés entre les films.
    > – « Woman at war », une fable écolo islandaise drôle et détonnante.
    > – « Seule la terre », un premier long métrage anglais bardé de prix racontant un coup de foudre entre deux hommes dans une ferme isolée du Yorkshire.
    > – « Les gardiennes », le dernier film de Xavier Beauvois, rend hommage aux femmes de la campagne pendant la Grande Guerre.
    >
    >
    > Le festival sera aussi l’occasion de découvrir « Voyage en Asie sur la route du lait », l’expo photo de Colette Dahan etEmmanuel Mingasson.
    >
    > Plus d’infos : http://www.cinerural-labiolle.org
    > Vous pouvez découvrir la brochure 24 pages de 2018 avec l’onglet Le dépliant
    >
    >
    > Pour ce 34ème festival, nous vous attendons nombreux.
    > À très bientôt.
    > Les bénévoles du festival.
    >
    >
    > PS : si vous le souhaitez, merci de nous aider à diffuser ce message.
    >
    > —

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.