Face à l’incapacité du Conseil Départemental d’assumer sa responsabilité vis-à-vis des mineurs étrangers, la LDH les met à l’abri dans des familles

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.