« En même temps »

« En même temps », c’est l’expression que Macron revendique pour expliquer la complexité de sa politique : comment détruire le code du travail, par exemple, et, « en même temps », améliorer le sort des travailleurs ? Comment traiter les réfugiés avec « humanité » et, « en même temps », les expulser avec « fermeté?

Comment avoir une politique nouvelle et faire comme les prédécesseurs, »en même temps »? Comment être indépendant et, « en même temps », à la botte de l’UE.? Comment, « en même temps », enrichir les riches et appauvrir les pauvres? (si, pour une fois, là, je comprends).

Il parait qu’il a pris des cours chez le philosophe Paul Ricoeur pour maîtriser la technique. Pauvre Ricoeur, je l’ai connu et je reste persuadé qu’il était un philosophe honnête et cohérent. Il doit se retourner dans sa tombe en entendant celui qui se réclame de lui pour donner un semblant de profondeur à ses contradictions.

« En même temps » beaucoup s’y sont laissé prendre parce que c’est une tendance propre à l’ordinaire humain de vouloir, comme on dit, le beurre et l’argent du beurre, sauf qu’ici vous avez, « en même temps », ceux qui ont les deux et ceux, les plus nombreux, qui n’ont ni l’un ni l’autre.

Ceux-là, ceux qui ne sont rien ou pas assez pour prétendre avoir davantage, peuvent se consoler en se disant, qu' »en même temps », c’est quand même eux, en grande partie, qui l’ont élu, le Macron.

Peut-être faudra-t-il, à l’avenir, « en même temps » écouter les discours prometteurs des hommes politiques et réfléchir.

 

Auteur: librinfo74

Mots-clés:

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.