LIVE : DEPARTEMENTALES - Débat en direct aux Villards/Thônes

ELECTIONS EN ISRAEL

Israël, dans les frontières de 1948, va élire les députés de la Knesset.

En 1948 la majorité de la population palestinienne vivant en Israël (78 % de la Palestine) ont du fuir les massacres organisés par les forces sionistes. Une minorité d’arabes palestiniens vit toujours en Israël et représente aujourd’hui 20 % de la population totale notamment en Galilée. Cette population, traitée en citoyens de seconde zone, ne participe que faiblement aux élections à la fois parce qu’ils ne se reconnaissent pas dans cet état et parce que la minorité arabe était politiquement divisée.
Pour la première fois une liste unique arabe se présente (en dépit des multiples embûches mises à l’encontre de certains candidats). Elle regroupe le parti communiste Hadash, le mouvement islamique, le mouvement arabe pour le renouveau , le mouvement Balad avec des chances d’obtenir une douzaine de députés sur 120. Les promoteurs de cette liste espèrent pouvoir freiner les projets les plus nocifs et la réalisation d’un état juif les excluant.
Ils doivent faire face aux intentions belliqueuses des diverses composantes du gouvernement. Ainsi le ministre des Affaires étrangères israélien Avigdor Lieberman, a déclaré à l’occasion d’un meeting électoral, que  « les Arabes israéliens déloyaux méritaient de se faire couper la tête ».
Le résultat est incertain : il est sûr que le Likoud ne pourra gouverner seul : devra-t-il faire alliance avec des partis religieux ou avec les partis sionistes les plus radicaux de Benett (Foyer juif ) et Lieberman (Israel Beiteinu) ? Le « camp sioniste » ( travaillistes unis aux « centristes »de Hatnuah) semblent avoir à priori moins de chances en raison de la radicalisation de la société israélienne. De toute façon aucun de ces partis ne remet en cause le projet d’état sioniste.

Jean-Pierre RICHAUDEAU

Auteur: librinfo74

Mots-clés: Elections, Israël, Palestine

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.