Des citoyens écologistes Interviennent en séance publique du Conseil départemental

 

Lundi 5 novembre 10H00

Ce matin, le hall du conseil départemental n’avait pas l’ambiance feutrée habituelle.
Une trentaine de citoyens, la plupart venus du Chablais, s’étaient invitée à la séance publique du Conseil Départemental, accompagnée d’élus locaux, pour manifester leur opposition aux projets routiers départementaux, et en particulier à la création de la liaison Machilly-Thonon.

 

Conscients que cette intervention n’allait pas bloquer par enchantement le projet qui attend la signature du Ministre, ils souhaitaient, par leur présence, montrer aux élus que de nombreux citoyens s’opposaient à ce projet inutile, générateur d’une augmentation de 12% de gaz à effet de serre, en contradiction totale avec les préconisation du GIEC qui préconise une diminution de 40 à 45 %. Un rapport du GIEC dont la politique environnementale gouvernementale s’inspire.

Ces manifestants demandent aux élus d’intervenir pour convaincre l’État d’abandonner un tel projet « issu d’un autre âge », alors que le CEVA, la liaison ferroviaire Genève-Haute Savoie, est en voie d’achèvement.
Pour ces citoyens, les 200 millions d’euros – minimum – prévus pour réaliser ce projet routier, devraient être utilisés pour d’autres investissements, en particulier développer et renforcer les transports ferroviaires, le BHNS (Bus à haut niveau de service), des pistes cyclables, le co-voiturage…

Une citoyenne illustre bien l’état d’esprit des manifestants en s’exclamant : « On va droit dans le mur, mais avec cette autoroute, on y va à toute vitesse ! »

Auteur: gfumex

Partager cet article :

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.