Départementales : Réveillons Annecy veut réveiller la Haute-Savoie en lançant le mouvement « Réinventons la Haute-Savoie »

La victoire surprise  de François Astorg  comme maire d’Annecy a donné des ailes départementales au mouvement citoyen « Réveillons Annecy ».

Ce mouvement fraîchement créé s’attaque au monument historique de la droite lors des futures élections départementales en voulant « Réinventer la Haute-Savoie ». Pour l’instant ils préfèrent se limiter à quatre cantons correspondant au champ d’action politique d’Annecy : Annecy 1, Annecy 2, Seynod et Annecy-le-vieux.

« Réinventons la Haute-Savoie » aime les symboles  verts

C’est sur un joli pré vert en bordure de la piste cyclable à Sevrier, que le petit noyau militant a donné rendez-vous à la presse.

La porte parole, Charlène Cardoso, a fortement insisté sur la démarche citoyenne de ce nouveau mouvement, tout en précisant qu’il sera soutenu par EELV, le PS et Génération.s de Benoit Hamon. Les élus Yannis Sauty, maire adjoint délégué de Cran et Nora Sagaud-Labidi, maire adjoint d’Annecy, étaient présents sur le pré. Également Catherine Gorée et Pascal Sciabbarrasi de EELV. Charlène Cardoso précise qu’ils étaient là en tant que simple citoyen, sans être mandatés. Par contre, aucun représentant du PS et de Génération.s.

Avec cette future liste pour les départementales, on se retrouve dans une configuration traditionnelle d’affrontement « droite-gauche ».

Les autres partis de la gauche radicale ont été contactés, mais de forts contentieux politiques avec le parti socialiste considéré comme « socio-libéral », ne présage rien de bon. À moins que l’intérêt supérieur d’une unité réclamée à corps et à cri par les électeurs de gauche ne fasse des miracles. Mais comme le parti communiste et les insoumis dénoncent la politique pro libérale du mandat de Hollande, qui, selon eux, a bradé les services public au profit du privé, cela risque de fermer les portes.

Le parti communiste se tâte. Les insoumis n’ont pas répondu pour l’instant à l’invitation.

Du côté des « Annéciens », le contact semble difficile. Il faut reconnaître que la campagne des municipales a laissé de profondes traces.

 

Un manifeste pour rassembler les citoyens

Ce manifeste a la prétention de construire par les citoyens un programme pour une nouvelle politique départementale et d’affirmer des valeurs de solidarité :

 

1 commentaire

  1. ils sont gentillets, mais les usines sont absentes de leur raisonnement : Franck et Pignard, liquidation probable, Dassault et SNR
    en lutte pour les conditions de travail et les salaires, Staubli aussi, et Dynastar Sallanches, le Maire de Cran a-t-il oublié Alpine Alu ?
    Combien d’hectares vont passer chez un promoteur ?

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.