« Demain Annecy le film » un documentaire a voir absolument !!

« Demain Annecy le film « sort enfin en salle après de nombreuses avant premières accompagnées par l’équipe du film.

« Demain Annecy le film » est un documentaire (1h45mn) réalisé par Marie Montvuagnard, Caroline Dragacci et Mathieu Coffin Ils ont fait un tour non exhaustif des actions, des initiatives locales , qui proposent d’apporter des solutions pour l’environnement. Sur notre territoire, les réflexions et les actions sont portées par de nombreuses associations; agriculture, sur la mobilité, la consommation-:consommer local et eco-responsable…

L’idée dans ce documentaire est de partager toutes les solutions qui existent, ou sont en passe de l’être sur notre territoire, et qui sont peu ou pas connues, pour vivre et consommer autrement. En tout cas de façon plus humaine, plus respectueuse de notre environnement, et en plus, plus économique. Ensuite, à chacun de faire sa transition écologique à son rythme, sans culpabiliser personne.

Les dates des projections de « Demain Annecy » en Haute-Savoie

  • Mardi 14 septembre au Nemours à Annecy à 19h30
  • Vendredi 17 septembre au Pathé à Annecy à 19h30
  • Jeudi 23 septembre au Cinéma Le Parc à La Roche-sur-Foron à 20h30
  • Dimanche 26 septembre à Talloires à 18 heures
  • Mardi 28 septembre au Ciné Laudon à Saint-Jorioz à 20h30
  • Dimanche 3 octobre au Cinéma Le Parc à La Roche-sur-Foron à 14 heures
  • Mardi 5 octobre au Rabelais à Meythet à 19h30
  • Mercredi 6 octobre au Cinéma Novel le Mikado à 20 heures
  • Jeudi 14 octobre à La Turbine à Cran-Gevrier à 20 heures
  • Samedi 16 octobre à L‘Auditorium Seynod
  • Mardi 19 octobre à Doussard à 20h30.

 

Partager cet article :

2 commentaires

  1. Aujourd’hui, tentative d’achat d’un fer à repasser; les deux derniers magasins d’électro ménager en ville ont fermé. Donc obligation de prendre la voiture pour aller à Carrefour Brogny. Il faudrait créer des coopératives municipales assurant le service minimum et évitant les trajets à CO2. La quincaillerie DECOUX rendait des services considérables en pleine ville depuis plusieurs génération. La ville aurait pu négocier pour maintenir cette activité de dépannage. En dédommageant la famille DECOUX, par exemple. Des coopératives de production pourraient aussi être crées à chaque coin de rue ou presque, dans les HARAS entre autres. Beaucoup d’activités économiques créant de la richesse sans exiger des livraisons par 15 tonnes.
    Demander de se rendre à la déchetterie pour se défaire des encombrants, alors que les services municipaux peuvent le faire. Encore du CO2 stupide !

    Répondre
    • Né à Annecy, je partage l’analyse de Noël Collet. Notre ville n’est plus celle que l’on a connue, certes dominée par la droite centriste depuis des décennies. Aujourd’hui une OPA a été opérée par la ribambelle d’agences immobilières, qui, en toute impunité, s’accaparent chaque m2 du territoire annécien pour construire des ensembles de luxe réservée à une population nantie, même si quelques m2 de logements sociaux sont réservés. Une politique défendue par l’ancien maire Jean-Luc Rigaut.
      Nous essaierons de connaître la politique appliquée par la nouvelle municipalité et les marges de manœuvres dont elle dispose.

      Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.