France handicap des 2 SAVOIE solidaire avec les grévistes des urgences des hôpitaux publics

Les infirmiers et aides-soignants protestent contre le manque de personnel et la saturation des
urgences au sein des CHU français car rien ne va plus, il y a urgence aux urgences de l’AP-HP…
Le personnel des urgences des CHU de France a lancé une grève illimitée avec comme revendications :
« plus de moyens humains et matériels ».

Les Conseils APF de Haute-Savoie et de Savoie APF France Handicap sont en adéquation avec ces revendications.

« Il faut arrêter au plus vite cette politique de destruction des hôpitaux avant qu’il ne soit trop tard, la finance ne doit en aucun cas supplanter l’Humain, la santé ne doit pas rimer avec rentabilité !
Alors que les urgences font face à un afflux croissant (vieillissement de la population, accidents de la
route etc.) la réduction des budgets, qui se traduit par la baisse de moyens matériels et les réductions de
personnels, met en lumière qu’un certain nombre de patients n’est plus soigné comme il devrait l’être.

L’absence de lits « d’aval » disponibles fait que les patients restent souvent 24 heure aux urgences, au
lieu des quelques heures nécessaires à leur prise en charge.
Par la dégradation de la qualité des soins les urgences dénoncent “la mise en danger de la vie d’autrui”
et si la situation est compliquée depuis longtemps, on constate le côté inhumain limite maltraitance vers
lequel s’enfonce inexorablement le milieu de la santé.

Il est temps de stopper la spirale de ce nouveau train d’économie orchestré par les politiques.
« Vouloir être reconnu, vouloir des moyens, vouloir des effectifs, vouloir l’arrêt des fermetures de lit et
l’octroi de matériels adéquats pour travailler dans de bonnes conditions est somme toute le B.A. BA pour
conserver un service de soin de qualité auprès des français !

Il faut savoir que les personnes en situation de handicap sont en première ligne car souvent hospitalisées
aux urgences et même si l’APF France handicap se réjouit de dispositifs innovants et constructifs tels
qu’Handiconsult en Haute-Savoie (dispositif qui accueille les personnes ne pouvant être accueillies dans
des consultations ordinaires ) et Handicopil en Savoie (comité de pilotage mené par le Centre Hospitalier
Métropole Savoie et les associations pour répondre aux exigences de la Haute Autorité de Santé
concernant l’accueil des personnes en situation de handicap dans les hôpitaux) ainsi que des partenariats
avec le CHANGE entre autre sur la journée mondiale de la SEP (Sclérose en Plaques), ce fonctionnement
n’est plus tenable.

Médecin, infirmiers, aides-soignants, brancardiers tous n’en peuvent plus et nous non plus !! Alors on se
doit d’être solidaire ! »

Contact : dd.74@apf.asso.fr / 04 50 46 53 53

Michelle Brauer, Noel Ponthus.

Auteur: Jean-Marie HUBERT

Mots-clés:

Partager cet article :

1 commentaire

  1. TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC CETTE LETTRE. EN SOUHAITANT QU’ELLE AIT DES EFFETS POSITIFS

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.