Colère et déception pour les salariés de Alpine aluminium

Les représentants de Samfi-Invest

Alors que tout semblait conforter le choix industriel proposé par la société grecque COSMOS, lors de la séance du tribunal de commerce d’Annecy, les juges auraient manifesté une préférence pour la société Samfi-Invest qui bénéficie d’une assise financière conséquente.

Le « hic » est que cette société ne prendrait qu’une faible partie des salariés dont certains resteraient au chômage pendant un laps de temps. Son objectif est de ne pas utiliser leur savoir faire, mais de développer une activité de soudure d’armatures pour le bâtiment, ne nécessitant que des emplois non qualifiés.

Theodore Kantonias Manager financier de COSMOS

Les débats à huis clos ont été très houleux. Les salariés n’ont pu retenir leur colère et leurs larmes. Une manifestation qui peut se comprendre après une forte mobilisation de leur part pour sauver leur entreprise et leur savoir-faire.

Le tribunal rendra sa décision plus tard. Bien sûr, tant que celle-ci ne sera pas rendue, rien n’est acquis, mais tout laisse à penser que le choix du tribunal, sauf coup de théâtre, sera pour Samfi-Ivest.

On peut aussi imaginer que les juges optent pour la liquidation de l’entreprise considérant qu’aucune offre ne remplit les critères imposés.

Une des pires situations que les salariés de Alpine aluminium auront à subir.

 

Auteur: gfumex

Mots-clés: Alpine Aluminium, tribunal de commerce Annecy

Partager cet article :

1 commentaire

  1. je pleure avec les salariés, on est pris pour quantité négligeable alors que seuls les financiers, quelques fois véreux ont raison d’acheter et de liquider les gens, c’est l’horreur…..

    Répondre

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.