C’est pas du Cinéma ! Une intervention action non-violente.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la première journée du festival d’animation, une animation particulière, non voulue par les organisateurs. Faut-il voter pour cette action non inscrite en compétition ?

C’est une vingtaine de citoyens.nes, fédéré.es par un collectif de citoyens issu de différentes associations qui se sont manifestés ce 10 juin, vers 20h, dans le hall de Bonlieu, au moment de la Cérémonie d’ouverture : « Playmobil : le Film »

Cette action non violente avait pour objet d’informer le public et de se manifester en visibilité publique pour rappeler aux élus locaux le problème du dérèglement climatique. Aussi la nécessité de l’aborder de façon audacieuse, donc forte et à la mesure de la problématique.

L’urgence climatique demande à ce que soit réduite de façon drastique les gaz à effet de serre. Le Grand Annecy indique à propos des changements climatiques :   » comment l’atténuer, comment s’y adapter ? ». L’action de ce lundi veut rappeler qu’il s’agit plus de combattre que d’atténuer et de s’y adapter… en changeant de cap : pourquoi tant de « tout voiture » sur l’agglomération et le département ?

Pourquoi l’essentiel des budgets d’investissement va-t-il pour le routier (rocade Pringy, A41) au détriment des modes de déplacements doux ? L’agglomération et le département ne font pas rien (dont développement vélo VAE, bus), mais cela ne répondra pas aux nécessités incontournables pour répondre au dérèglement climatique. Car la majorité des gaz à effet de serre  (GES) sont liés aux transports ! Soit 46 % de GES liés aux transports sur l’agglomération alors qu’il faut réduire (sources GIEC) ceux-ci de 45 % d’ici 2030… Pourquoi le projet routier-tunnel sous le Semnoz  ? Pourquoi pas le tram-train ! ?

C’est donc de façon paisible, tranquille, très organisé, sans chahut, que les participants ont déroulé leurs banderoles, distribué des tracts et commis un « die-in »-faire le mort- devant les marches à l’intérieur du forum de Bonlieu. Il n’ont pas été hués mais plutôt félicité par des applaudissements.

 

 

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.